Depuis l’arrivée aux commandes de Franck Haise, le RC Lens évolue toujours à 3 derrière, mais désormais avec 2 attaquants devant. Soutenus derrière par Tony Mauricio à l’animation.

A Paris (0-2, 27e journée de Ligue 2), cela a commencé avec un duo Florian SotocaSimon Banza très complémentaire et efficace. Le second suspendu face à Orléans (1-0, 28e journée de Ligue 2), c’est Corentin Jean qui a pris place aux côtés de Florian Sotoca. Ce fut plus difficile contre un adversaire aussi plus regroupé. Mais l’ancien troyen et toulousain, que l’on a surtout connu en tant qu’ailier droit depuis son arrivée en janvier, apprécie de jouer de cette façon : « J’aime beaucoup jouer à 2 devant. On sait aussi que c’est modifiable. Nous pouvons combiner et on essaye de permuter. Ce lundi soir, c’était compliqué face à un bloc bas. Ce que je retiens, c’est la victoire », commentait-il à ce sujet à l’issue de la partie.

Propos recueillis par Christophe Schaad