Des Lensois pas épargnés par les cartons mais pourtant pas si souvent coupables de fautes

S’il avait par le passé la réputation d’un joueur souvent expulsé, Yannick Cahuzac est un peu moins dans le collimateur des arbitres. Le capitaine du RC Lens n’a d’ailleurs reçu aucun rouge cette saison.


Il reste néanmoins encore assez souvent sujet aux avertissements. Il fait ainsi partie des joueurs de Ligue 1 qui ont été avertis à 6 reprises cette saison, le plus gros total atteint à l’heure actuelle, mais d’autres ont reçu dans le lot un carton rouge, comme son coéquipier Jonathan Gradit. Ce dernier a reçu 6 jaunes dont un transformé en rouge car il s’agissait du 2e. On trouve aussi Loïc Badé avec 5 jaunes et un rouge pour en avoir reçu 2 dans le même match. Pourtant, si ces Lensois font partie des joueurs de Ligue 1 les plus sanctionnés sur le plan des cartons, ils ne font pas partie du Top des joueurs les plus souvent repris pour une faute par les arbitres. C’est le Lorientais Fabien Lemoine qui est en tête à la moyenne avec 2,5 fautes sifflées contre lui lors des matches de Ligue 1, suivi du Lyonnais Paqueta (2,4 fautes).  Au nombre total de fautes, aucun joueur du RC Lens n’apparait dans le Top 20, Jonathan Gradit et Florian Sotoca n’arrivant qu’en 23e position avec 25 fautes sifflées contre eux selon les chiffres de la Ligue. Derrière Jonathan Gradit, Loïc Badé et Yannick Cahuzac, c’est Facundo Medina qui est le Lensois le plus souvent visé par des cartons.

La répartition des cartons reçus par les joueurs du RC Lens :
6 jaunes et un rouge (2e avertissement) : Gradit
5 jaunes et un rouge (2e avertissement) : Badé
6 jaunes : Cahuzac
5 jaunes : Medina
4 jaunes : Doucouré
3 jaunes : Sotoca
Aucun jaune et un rouge : Michelin
2 jaunes : Kakuta, Mauricio
Un jaune : Leca, Fortes, Banza, Jean, Boura
Aucun jaune ni rouge : Ganago, Kalimuendo Clauss, Fofana, Radovanovic, Haïdara (expulsé en National 2).

La progression de Loïc Badé surveillée par plusieurs clubs de L1 et étrangers
Une exposition internationale pour Bollaert grâce au Trophée des Champions

Il n'y a pas encore de commentaires