Pendant près d’une heure, Orléans a résisté au RC Lens avec une tactique assez particulière. Malheureusement, celle-ci n’a pas tenue en seconde période face à la très bonne mi-temps des Lensois (1-4, 10e journée de Ligue 2).

Didier Ollé-Nicolle, le coach orléanais, explique qu’il a basé sa tactique sur les leçons de la victoire à Troyes lors de la 9e journée de Ligue 2 : « On avait déjà rectifié le tir à Troyes. On avait l’ambition de presser haut face à Troyes et on n’avait pas réussi. Troyes et Lens joue dans la même organisation avec 3 défenseurs et 2 joueurs très haut sur les couloirs. On n’avait pas réussi à résoudre le problème tactique lors de la première mi-temps à Troyes et on avait réussi en seconde en jouant plus bas et en se projetant. L’idée était donc de repartir sur ce schéma là où les joueurs étaient en confiance. Avec des joueurs comme Mauricio, Boli, Robail, Banza et Sotoca, Lens possède des joueurs qui sortent très vite et bien. L’idée était de ne pas se faire contrer, être costaud, patient et saisir chaque opportunité. Nous avons un déficit de joueur dans une zone. Dès qu’il en manque un, cela devient criard. On a vu une équipe de briscard, de costauds du côté du Racing»

(Source : LFP)