Le RC Lens devra se passer de Fabien Centonze pour la réception de Sochaux, le samedi 15 septembre (7e journée de Ligue 2, 15h, à suivre en direct sur Lensois.com et diffusé en intégralité sur BeIN Sports 1). La commission de discipline lui a infligé un match de suspension ferme après son expulsion très sévère à Metz (2-0, 6e journée de Ligue 2).

Le RC Lens a tenté de le faire annuler. Mais en vain. Manager sportif du club, Eric Roy revient sur cet épisode :

« On pensait avoir des arguments forts pour annuler ce carton rouge. Il a été dit et relayé dans la presse, par les commentateurs de BeIN Sports notamment, que le carton rouge était très sévère et que peut-être s’agissait-il d’une faute imaginaire. A aucun moment Fabien n’a senti un impact, même involontaire, avec le joueur messin. On voit bien que dans sa course, il n’a aucune volonté de le déséquilibrer. On a essayé de plaider notre cause en Commission. Le dossier a été bien préparé, Philippe Montanier s’est déplacé pour l’occasion. On sent bien qu’on se heurte dans ce genre de situation à des Commissions où on a l’impression que la décision a déjà été prise. C’est ça qui provoque le plus de frustration. On a perdu ce match et également la possibilité de passer en tête mais on n’a pas perdu la guerre. L’équipe a un très bon état d’esprit. Les joueurs vont continuer à travailler et je pense que cet épisode va resserrer les liens de l’équipe et donner encore plus de cohésion au groupe. On en aura besoin pour atteindre nos objectifs. »

Un contretemps qui s’ajoute au report du match à Béziers alors que l’équipe se trouvait déjà sur place. La rencontre se disputera finalement le 2 octobre (5e journée de Ligue 2, 19h, à suivre en direct sur Lensois.com et diffusé en intégralité sur BeIN Sports). Eric Roy commente :

« Ça fait beaucoup en ce début de saison, surtout pour l’épisode de Béziers puisqu’il y avait eu un gros travail du club en amont avec la Ligue pour sensibiliser tout le monde à ce qui pouvait arriver. On n’a pas été entendus, comme pour la sanction de Fabien. On voit qu’on ne compte peut-être pas beaucoup au niveau des instances, ce qui peut se comprendre. Pour qu’on ait plus de poids, il faut qu’on ait de meilleurs résultats et qu’on redevienne un club important du football français. C’est dans ce sens-là que tous les jours, joueurs, staff, club, nous devons nous lever le matin pour avancer et continuer à vouloir progresser tous ensemble pour atteindre nos objectifs et être plus impactants sur tout ce qu’on ne peut pas maîtriser. »

(Source : Site officiel du RC Lens)