Eric Sikora part pour être l’entraîneur du RC Lens à la reprise en juin. Il s’agirait d’une première pour lui.

Que ce soit cette saison ou en 2012-2013, le technicien a toujours été appelé de la réserve pour jouer les pompiers de service en cours d’exercice. Il aspire à pouvoir s’exprimer sur l’intégralité d’une saison. Sans se dédouaner de sa part de responsabilité sur les résultats de l’exercice actuel, il souligne la différence que cela représente pour un entraîneur :

« Quand tu arrives en cours de saison, on dit toujours que tu prends l’effectif mis en place. Tu es toujours content d’arriver mais tu fais avec les moyens et les joueurs que tu as. Je vais avoir l’opportunité de façonner mon groupe. Même cette année, attention, c’est moi aussi sur les résultats, mais si on prend des joueurs, que je valide, que l’on valide, on ne peut pas dire : « Ce n’est pas Sikora ». C’est Sikora et c’est tout. »

Propos recueillis par Christophe Schaad