Ferdinand Coly : « Au Sénégal, Papa Bouba Diop était une légende »

Ferdinand Coly a côtoyé Papa Bouba Diop au RC Lens et dans la sélection nationale du Sénégal. Ensemble ils ont vécu la 2e place en Ligue 1 de 2001-2002 et le parcours des Sénégalais jusqu’en quart de finale du Mondial 2002 au Japon et en Corée du Sud.


Après le décès du milieu de terrain à l’âge de 42 ans, Ferdinand Coly se souvient comme tout le monde d’un personnage très attachant. Pour So Foot, il raconte :

« Bouba, ce n’était pas le joueur le plus bavard de l’effectif ni le plus expansif. Il était du genre discret, humble, presque effacé. Cela contrastait un peu avec son physique impressionnant, c’était un colosse et je me disais souvent que c’était mieux qu’il ne s’énerve pas, car cela aurait fait mal ! C’était la force tranquille, en somme (…) Ce que j’aimais chez lui, c’est que malgré son aura ou sa médiatisation grâce à cette Coupe du monde, il n’a pas changé. Il est resté comme je l’avais toujours connu : humble, accessible. Ici, au Sénégal, où son corps va être rapatrié, l’annonce de son décès a constitué une vraie onde de choc. Il était adoré, c’était une légende et je pense que tous ceux qui l’ont connu en garderont un excellent souvenir. »

L'idée d'une Ligue des Champions à poule unique au programme de l'UEFA
Jean Castex maintient, le foot amateur ne reprendra pas le 15, le retour du public en discussion

Il n'y a pas encore de commentaires