Actuellement en train de se remettre d’une blessure au niveau d’un mollet, Guillaume Gillet reste bien sûr un spectateur très attentif des performances de ses coéquipiers du RC Lens. Il a donc été déçu, comme ses partenaires, de la défaite 2-1 subie au Havre samedi dernier (12e journée de Ligue 2).

Le milieu international belge a vu son équipe en difficulté comme rarement en Normandie. Il livre son analyse d’un match à oublier pour les Sang et Or et se montre optimiste pour la suite :

« Nous sommes passés complètement à travers. Il y a des jours comme ça où rien ne marche. Par rapport au 5-0 contre le Gazélec Ajaccio (11e journée de Ligue 2), ce fut une rencontre totalement différente. L’adversaire était également plus difficile à jouer car le Gazélec avait pas mal d’absents à Bollaert. Ils nous ont bien contenus, ils ont essayé de contrer notre jeu et cela nous a causé pas mal de problèmes. C’était un jour sans à tous les niveaux  dans les duels, la combativité, la maitrise du jeu. Le Havre mérite cette victoire. Comparé à la défaite à Metz (2-0, 6e journée de Ligue 2), elle fait plus mal. Mais ces défaites permettent de rebondir. Quand on gagne 5-0, on a peut-être tendance à croire que l’on est au-dessus, mais cette Ligue 2 est tellement difficile à jouer… Il faut la prendre par le bon bout sinon on risque une déconvenue. Mais, je crois vraiment en cette équipe au niveau de la mentalité et nous sommes capables de nous remettre en question pour avancer. »

Propos recueillis par Mickaël Nys