[ITW] F. Haise : « On arrive en L1 avec humilité et la mission d’obtenir le maintien »

Le RC Lens va renouer avec la Ligue 1 à l’occasion de la première journée prévue le week-end du 22 et 23 août. En attendant, les Sang et Or ont débuté leur préparation qui va s’étale au total sur 8 semaines. L’entraîneur lensois Franck Haise fait le point.


Lensois.com : Franck Haise, peut-on avoir des certitudes lorsque l’on se lance dans la planification d’une reprise dans ce contexte inédit, avec autant d’écart entre les 2 saisons ?
Les certitudes que l’on avait, c’était qu’il fallait mettre en place une préparation plus longue. La planification s’est réalisée dans ce sens avec 3 phases : d’abord les premiers tests médicaux, mais aussi de la réhabilitation. On est dans cette phase et on a déjà bien avancé. Il y aura ensuite une 2e phase de 10 jours durant laquelle nous commencerons les matches amicaux en intensifiant le travail collectif, puis une 3e phase après une coupure qui sera plutôt orientée sur la préparation à la compétition avec des temps de jeu plus conséquents lors des rencontres amicales. Le mieux est de ne pas être prêt trop tard. On arrive dans ce championnat avec beaucoup d’humilité et on sait la grandeur de la tâche. On va faire en sorte d’être le plus prêt possible le week-end du 22 et 23 août tout en le restant le plus longtemps possible.

Comment sont organisées les séances ?
Dans un premier temps, on a fait beaucoup de travail de circuit et technique, plutôt orienté sur l’individuel. Depuis cette semaine on travaille en groupes réduits de 8-10 joueurs, puis souvent les après-midi on accentue un peu plus sur le plan collectif. On a commencé à travailler les aspects défensifs, on va commencer le travail offensif et de sortie de balle ce vendredi après-midi alors que je pensais mettre une semaine de plus pour démarrer ce travail.

Quel est l’objectif sportif de cette saison ?
Le premier objectif est assez évident pour nous en tant que promus : c’est de se maintenir en Ligue 1. La dernière fois que le club est monté, l’objectif n’a pas été tenu. Notre mission est d’y parvenir mais j’espère que ça n’empêchera pas de faire mieux. En tout cas pour comme un certain nombre d’équipes, l’objectif est de se maintenir.

« On ne pourra pas faillir sur l’état d’esprit »

Après 2 matches sur le banc du RC Lens en Ligue 2, vous voici déjà coach en Ligue 1. Comment l’appréhendez-vous ?
Il faut bien commencer un jour au plus haut niveau quand on en a l’opportunité. Tous les coaches ont fait leur premier match, moi j’en ai déjà 2 via un intérim à Lorient. Avec le staff, on a besoin d’être tous bons pour optimiser le potentiel de joueurs et le collectif. C’est pour ça que je souhaitais apporter de l’expertise en plus en l’étoffant.

Comment faire pour que des joueurs de Ligue 2 deviennent des joueurs de Ligue 1 ?
Il n’y a pas de baguette magique. Il faut insister sur  le travail et l’état d’esprit. Après, certes il y a des différences importantes entre la Ligue 2 et la Ligue 1 mais il y a aussi beaucoup de joueurs de Ligue 2 ou même de National 1 qui deviennent des joueurs de Ligue 1 ou au-delà. On a des joueurs déjà très expérimentés, d’autres ont déjà un peu joué en Ligue 1 et on a surtout un certain nombre de joueurs qui vont passer le cap avec beaucoup de travail, d’humilité et un état d’esprit qui doit être irréprochable car là-dessus, on ne pourra pas faillir.

Propos recueillis par Christophe Schaad

Le calendrier du RC Lens sera connu le jeudi 9 juillet
Franck Haise détaille la réflexion autour des matches de préparation du RC Lens