Gardien du RC Lens, Jean-Louis Leca n’est pas en vaine avec les penalties cette saison. Il fait partie des gardiens qui se sont retrouvés le plus souvent dans cette situation de face à face avec l’adversaire et a dû à chaque fois s’incliner.

On se souvient pourtant que le gardien lensois a stoppé un penalty à Bollaert contre Nantes (1-1), mais donné à retirer car il était trop avancé, une condition appréhendée de façon un peu aléatoire de la part des hommes en noir. Mais au final, son bilan est de 7 penalties subis, tous encaissés. Il est ainsi le 4e gardien le plus confronté aux penalties, derrière le Montpelliérain Jonas Omlin (11), suivi du Nantais Alban Lafont et du Nîmois Baptiste Reynet (9), en rappelant que Lens a subi au total 8 penalties, mais l’un d’eux a été encaissé par Wuilker Farinez lors de la réception de Brest (2-1). Jean-Louis Leca est le 3e gardien qui a encaissé le plus de penalties, derrière Jonas Omlin qui n’a pu repousser aucun des 11 tirés contre lui, suivi d’Alban Lafont qui n’a pas eu l’occasion de s’illustrer non plus sur 9 situations. Le spécialiste des penalties ces dernières années en France est Benoît Costil qui s’est imposé 16 fois depuis 2008-2009 (sur 55). 12 penalties ont été manqués depuis le début de la saison.

(Source : LFP)