Johan Molly : « Gervais Martel m’a appelé et c’est comme si j’avais Dieu au bout du fil »

Johan Molly est une personnalité importante dans le milieu du cyclisme. Soigneur et scout au sein de l’équipe Quick Step durant plus de dix ans et désormais masseur chez Total Direct Énergie, le Flandrien est un grand supporter du RC Lens.


C’est notamment lui qui a poussé le recrutement de Julian Alaphilippe chez Quick-Step en 2012. Toutefois, en dehors de son activité dans le cyclisme professionnel, le découvreur de talent est également un passionné des Sang et Or :  « Les Sang et Or, c’est au-dessus de tout. Lensois un jour, Lensois toujours ! (rires) C’est à ma femme, originaire de Liévin, que je dois cet amour. Depuis 1993, je n’ai raté qu’un seul match, une rencontre de Coupe contre Avignon. Je suis abonné de longue date et me rends au stade dès que je ne suis pas à l’étranger sur les courses. S’il ne m’est pas possible d’être présent à Bollaert, je m’organise pour suivre la rencontre à distance, via Internet. Ma vie s’arrête durant 90 minutes. (rires) Il m’arrive parfois de réussir à combiner, comme lorsque, en revenant du Tour d’Algarve, je m’étais arrêté au Mans où se déplaçait mon club. Le truc le plus fou que j’ai fait pour le Racing reste sans doute un déplacement en Coupe UEFA à Vigo pour un quart de finale. Je suis descendu en Espagne en train avant de remonter en Belgique… en stop. Un sacré périple, mais j’étais jeune et pas encore engagé dans le milieu du cyclisme… (rires) Et je peux dire que les années passées en Ligue 2 n’ont jamais altéré ma passion ! »

La consécration pour ce fan du RCL fut simple : « Gervais Martel, le président historique du club, m’a appelé en fin d’année dernière et c’est comme si j’avais Dieu au bout du fil. (rires) Il possède un musée fantastique avec un tas d’objets extraordinaires en lien avec le sport et souhaitait savoir s’il m’était possible de lui obtenir un maillot arc-en-ciel de Julian. J’en ai déjà parlé à Patrick Lefevere, le dossier est en haut de ma pile ! »

(Source : La Dernière Heure)

Simon Banza et le problème du jeu de tête pour la santé des footballeurs
[Vidéo] Laure Boulleau dans les coulisses du RC Lens