Jonathan Gradit est arrivé au RC Lens en 2019 avec la perspective de retrouver la Ligue 1, déjà côtoyée avec Caen. Si le défenseur ne découvre pas l’élite depuis 2 ans, il a grandement progressé et semble désormais parti pour totalement installer à ce niveau du football français.

Alors que l’on parle souvent de statut de « joueur de Ligue 1 » ou de « joueur de Ligue 2 », le Lensois pense lui que mettre ces étiquettes sur un joueur n’a pas forcément de sens. Il commente en évoquant sa progression :

« Je suis arrivé il y a 3 ans pour faire remonter le club. Je ne suis pas forcément d’accord avec les gens qui disent qu’untel est un joueur de Ligue 2, un autre un joueur de Ligue 1… Des joueurs s’adaptent plus vite que d’autres, certains n’arrivent pas à passer le cap… Après ça s’est fait naturellement pour moi, le coach a toujours cru en moi en tant que titulaire et si depuis 2 ans je suis régulièrement dans le onze de départ, c’est qu’il pense que j’ai le niveau. Après je n’ai pas la prétention de dire que je suis un joueur de Ligue 1. Si un jour je dois repartir en Ligue 2 parce que je n’ai plus le niveau, il n’y aura pas de problème. »

Propos recueillis par Christophe Schaad