[L1-J11 / Dijon-RC Lens (0-1)] Loïc Badé, un homme dans le match

Ce dimanche, le RC Lens s’est imposé 1-0 sur la pelouse de Dijon, dans le cadre de la 11e journée de Ligue 1. Comme pour chaque rencontre, Lensois.com revient sur la prestation d’un joueur du Racing qui s’est signalé, en bien ou en mal.


Loïc Badé
Qu’il est difficile pour un attaquant d’éliminer Loïc Badé. Que ce soit dans les airs ou ballon au pied, le jeune défenseur artésien est intraitable. A lui seul, il a écoeuré les attaquants dijonnais par sa clairevoyance, son sens de l’anticipation et son bon placement. Déjà une valeur sûre pour le Racing.

On les a aussi remarqués : Jean-Louis Leca fut peu sollicité mais a répondu présent quand il le fallait. Jonathan Gradit fut intéressant dans ses percées avec le ballon. Facundo Medina a livré une prestation correcte, même si certaines interventions étaient limites. Yannick Cahuzac fut le parfait coéquipier de Seko Fofana avec un travail plus défensif. Pour sa première titularisation, Seko Fofana fut très intéressant. Souvent au four et au moulin, même si ce fut plus difficile en seconde période. Il sera très utile au collectif artésien grâce à sa puissance et sa bonne lecture de jeu. Jonathan Clauss et Issiaga Sylla ont profité de leurs côtés pour livrer des centres intéressants. Corentin Jean, sur le côté droit, a montré une belle activité. Ce fut le cas également de Florian Sotoca, premier défenseur du RCL. Arnaud Kalimuendo fut récompensé de son pressing gagnant en ouvrant le score. Les entrées d’Ignatius Ganago et Gaël Kakuta ont redynamisé le jeu lensois.

Mounir Chouiar écarté du groupe dijonnais face au RC Lens pour un retard !
[L1-J11 / Dijon-RC Lens(0-1)] On a aimé / On n'a pas aimé