Samedi, le match de la 32e journée de Ligue 2 entre Reims et Le Havre a été reporté suite au décès de Samba Diop, joueur de 18 ans de la réserve du club normand. C’est le 3e décès soudain en quelques semaines qui frappe un jeune joueur en France.

Auparavant, il y avait eu Thomas Rodriguez, 18 ans de Tours, puis Baptiste Le Foll, 12 ans de Guingamp, décédés en pleine nuit. Avant eux, en Italie, le défenseur de la Fiorentina Davide Astori est décédé à l’âge de 31 ans dans des conditions semblables. Cette accumulation ne manque pas d’inquiéter en France. Ancien entraîneur du RC Lens, désormais à Troyes, Jean-Louis Garcia appelle à un renforcement des examens : « Il va falloir renforcer les contrôles cardiaques des plus jeunes dans les centres de formation. J’en discutais avec le médecin du club. Il va falloir budgétiser et organiser tout cela pour renforcer la prévention. Mais même au niveau des pros, les contrôles, très poussés, n’ont lieu qu’une fois par an et cela ne suffit pas à prémunir de tout. » Ex milieu du RC Lens et désormais à Marseille, Grégory Sertic reconnait qu’il est « compliqué de parler de ça. On n’en parle pas entre nous parce que ce sont des circonstances vraiment compliquées. En parler au médecin, non, ce serait trop angoissant. »

(Source : L’Equipe)