Le RC Lens en deuil, Arnold Sowinski est décédé

Le RC Lens est en deuil. Arnold Sowinski, l’une de ses grandes figures, est décédé. Il venait de fêter ses 89 ans le 17 mars dernier.


Natif de Liévin, il a gardé les buts du Racing durant toute sa carrière de 1952 à 1966. Il était un symbole de cette génération de mineurs-footballeurs qui a contribué à construire l’histoire du club. Il s’est ensuite illustré en tant qu’entraîneur de 1969 à 1978 après avoir œuvré à la formation, puis de 1979 à 1981 et enfin en 1988. C’est lui qui était à la tête de l’équipe finaliste de la Coupe de France en 1975 face à Saint-Etienne (défaite 2-0). Il a aussi emmené l’équipe à une 2e place en première division en 1977 après une montée en 1973 avec un titre de champion de 2e division. C’était également lui qui coachait l’équipe de Daniel Leclercq qui s’était imposée 6-0 à domicile contre la Lazio Rome en 16e de finale retour de la Coupe de l’UEFA en 1977-1978. Il a également été fait chevalier de l’ordre national du mérite . Selon nos confrères de La Voix du Nord, il a été victime du Covid-19. La rédaction de Lensois.com adresse ses plus sincères condoléances à l’ensemble de ses proches.

Le RC Lens pleure Arnold Sowinski qui « incarnait l’esprit sang et or par excellence »
Vos souvenirs de Bollaert : « L'un des meilleurs RC Lens et un maillot Or marquant »

  • Je connaissais bien Arnold qui était toujours accompagné de sa charmante épouse. Homme sincère fidèle en amitié et entier. ,je me souviens d'un match retransmis à la TV5 dans les années 70 où Lens jouait très mal ce jour là et un moment sur un gros plan sur Arnold il dit<va tu pas ichi mourir> tout lui   Un homme honnête phlefebvre
  • J ai une grande pensée pour l homme très grand monsieur qui a joué un grand rôle au rc lens en temps que joueur et entraîneur .cette pensait et encore plus importante car ce grand monsieur a fait son service militaire avec mon père en Allemagne le même  âge lui aussi décédé il y a 6 ans.voila pourquoi mon émotion ce soir. 
  • Comme vous l'écrivez tous ci dessous un grand Monsieur nous a quitté, il suit un autre Monsieur Daniel LECLERCQ, tous les deux vous, avez écrit une page importante du RC LENS, je fais partie de ces anciens privilégiés qui a connu ces deux personnages, malheureusement cela fait partie de la vie les anciens partent les jeunes arrivent: des jeunes qui n'ont pas connu ces personnes exceptionnelles amoureuses de leur club : le RC LENS.C'est la vie, je présente mes sincères condoléances à la famille.
  • Arnold nous quitte après Daniel!! Deux Grands du Racing qui ont marqué le Club. Les joueurs étaient "ses garçons". Je l'ai vu jouer au premier match auquel j'ai assisté. C'est loin déjà. Puis de ses cages il est passé sur le banc d'entraineur. Le "pompier de service" comme on l'appelait a fait remonter le Racing en 1ere division. Toute ma jeunesse. Joueur du cru il a fait de la formation avec les jeunes de notre région, pas payés à coup de millions mais qui se battaient pour leur Club, leurs Couleurs et leur Public qui n'était pas avare d'encouragements, le leur rendait bien.Merci pour tout ce que tu as apporté au Racing Club de Lens. Où que tu sois et si tu rencontres Daniel je suis sûr que tous les deux vous allez discuter tactique. Ce soir j'ai une petite larme pour toi et une pour Daniel. Je présente mes plus sincères condoléances à toute ta famille. Encore un grand Merci pour ton dévouement pour le Club. Salut Coach on ne t'oubliera pas
  • Un homme simple extrêmement attachant à qui Lens dit énormément. Il a tout fait dans le club, la petite histoire dit mème qu'il balayait les vestiaires quand il entraînait l'équipe descendue en CFA. Il a ramené le club en L1 un fidèle parmi les fidèles sa fille était mariée à Zurazek me semble t'il. A mes yeux il incarne plus encore que Daniel Leclerc le club. Il a été gardien de l'équipe dans les années 50. Toute une vie consacrée au club. Dès que cette crise sanitaire est passée, il faudra lui rendre l'hommage qu'il mérite
  • Un grand Monsieur du RCL et du foot en général. Compétent, humble et bienveillant avec"les garçons". C'est lors de son passage sur le banc que Bollaert s'est enflammé pour devenir ce qui est aujourd'hui devenu une habitude.  Après le Druide, ça fait beaucoup ! Toute ma sympathie à ses proches.Je vais revisionner des interview sur la chaîne du Louvre-Lens sur Youtube.