Leca : « Laissons aux victimes de Furiani un jour de recueillement, c’est important »

Jeudi, l’Assemblée nationale a voté en faveur de la suppression des matches en France tous les 5 mai en mémoire des victimes de la catastrophe de Furiani survenue le samedi 5 mai 1992 avant un Bastia-Marseille. Une tribune s’était effondrée faisant 18 morts et plus de 2 300 blessés.


Bastiais de naissance, Jean-Louis Leca apprécie de voir les choses avancer sur ce sujet. « C’est une belle avancée. J’espère pour toute la Corse que ça sera acté définitivement », commente notamment pour La Voix du Nord le gardien lensois. Rien ne pourra compenser la perte d’un être cher, mais laissons aux victimes un jour de recueillement. C’est important. C’est une marque de respect. » Le portier a signé un texte soutenant le projet de loin avec Yannick Cahuzac. La loi doit maintenant être approuvé par le Sénat.

[ITW] Philippe Montanier : « Nous devons retrouver de la justesse technique »
Philippe Montanier : « Simon Banza a besoin de retrouver un rythme »

Il n'y a pas encore de commentaires