Après ceux de la Marek pour RC Lens-PSG (1-0, 2e journée de Ligue 1), c’était au tour des réabonnés de la Delacourt de venir à Bollaert pour RC Lens-Bordeaux ce samedi (2-1, 4e journée de Ligue 1).
La jauge était une nouvelle fois limitée à 5 000 personnes maximum. Des messages étaient toujours présents en Marek. La banderole « 5 000 devant vous, toute une région Sang et Or derrière vous » des Tigers était toujours présente. Un hommage à Denis, très fidèle supporter décédé il y a un an, était aussi visible avec un étendard à son effigie. « 1 an après, toujours dans nos pensées, Denis repose en paix », pouvait-on lire de la part des Tigers. « Après avoir mangé du Merlus, buvons un bordeaux, Sang et Or allez » lisait-on aussi sur une autre banderole d’encouragement, toujours en Marek. Une minute de silence a été respectée pour Sébastien Desiage, ancien arbitre décédé des suites d’une longue maladie.


A lire également à propos de RC Lens-Bordeaux :
[L1-J4 / RC Lens-Bordeaux (2-1)] Toujours plus séduisant, le Racing enchaîne !
[L1-J4 / RC Lens-Bordeaux (2-1)] On a aimé / On n’a pas aimé
[L1-J4 / RC Lens-Bordeaux (2-1)] Gaël Kakuta, un homme dans le match
Les réabonnés de la Delacourt et des messages pour RC Lens-Bordeaux
Jean-Louis Gasset : « Le principal fautif de cette défaite, c’est moi »
Franck Haise : « Beaucoup de choses positives »
Jean-Louis Leca : « On créé quelque chose de fort entre nous »
Benito : « Inexplicablement, on vient à Lens et on fait un match absolument nul »
Jean-Louis Gasset : « Gaël Kakuta et Ignatius Ganago ont fait le cirque devant »
Cheick Doucouré : « Rester solide et sérieux »
Le RC Lens n’avait plus réalisé une telle série en Ligue 1 depuis 2009
L’oeil de Franck Haise sur les premiers pas de Seko Fofana avec le RC Lens
Loris Benito : « Une équipe du RC Lens très active »
Haise : « Kakuta ? Quand un joueur est heureux, souvent ça se voit sur le terrain »
Leca : « Dès son arrivée, le coach nous a mis dans une optique de produire du jeu »
Après sa défaite face au RC Lens, Bordeaux vacciné pour la défense à 3 ?
Haise : « Je préfère que l’on continue à jouer plutôt que de sécuriser à tout prix »