La France n’accueillera pas une 3e ligue professionnelle derrière la Ligue 1 et la Ligue 2. Le principe a été abandonné.

La décision a été prise lors du bureau de la LFP ce jeudi. Demandée par les clubs de National, la « Ligue 3 » n’a pas reçu l’avis favorable de la LFP et de la Fédération Française de Football. Ainsi, la National 1 restera dans l’état avec son statut hybride. Elle comprendra ainsi toujours 4 formations au statut professionnel et 14 autres équipes au statut amateur.