Maracineanu : « Le 18, on verra si on peut instaurer une jauge relative au stade »

Ce dimanche soir, une rencontre de football a pu pour la première fois se jouer devant du public en France depuis le début de la crise sanitaire. Le match amical Le Havre-Paris-Saint-Germain (0-9) s’est joué devant la jauge maximale de 5 000 personnes au stade Océane.


Des mesures étaient bien évidemment à respecter comme le fait de laisser un siège d’écart entre chaque groupe de personnes (familles, amis venus ensemble), ainsi que le port du masque au moins jusqu’à l’arrivé au siège sans oublier un sens de circulation dans les travées. N’était-ce qu’un début avant une plus grande ouverture ? Cette petite étape franchie, qu’elle qualifie de « victoire pour le football français » avec ce premier match est l’occasion pour la ministre des sports Roxana Maracineanu de faire le point, en évoquant une échéance du 18 juillet qui permettra d’en savoir plus : « Au-delà d’une reprise, c’est une manière de reparler des gestes importants pour maîtriser la crise sanitaire, pour faire en sorte qu’elle ne reprenne pas lors d’une 2e vague. Il est important de reparler du masque, des gestes barrières parce que le virus continue à être présent. Les matches de foot vont avoir un impact, c’est important de réussir à faire passer ces messages de précaution et cette éducation au port du masque si l’épidémie est de retour (…) Le 18 juillet prochain, on va voir si les stades peuvent bénéficier d’une jauge relative à la surface de l’enceinte. C’est censé encore être 5 000 jusqu’à mi-août. On va porter le sujet auprès du conseil de défense avec les ministres concernés d’ici une semaine. » Cela concernerait d’abord les finales de la Coupe de France et de la Coupe de la Ligue fin juillet, mais par extension l’ensemble des échéances sportives, alors que pour l’instant, la jauge maximale de 5 000 personnes est instaurée jusqu’à la fin août.

(Source : L’Equipe)

Clauss a rejoint le RC Lens à l'entraînement, comme Medina et Ganago
Formé au RC Lens, Christopher Aurier est décédé, tué par balle

  • Ah j'aime bien ça ! témoin du n'importe quoi ! "port du masque au moins jusqu’à l’arrivé au siège".Et après dans le stade, plus rien? Comme dans les rave parties de ce week end?voilà ce qu'il faut faire. :Masque obligatoire dans les stades pendant les matches et jauge normale dans les travées.  Celui qui quitte son masque est expulsé du stade. C'est à ce prix qu'on pourra TOUS ENSEMBLE assister aux rencontres.
    • Tout à fait Hervé, sauf qu'on connait l'indiscipline des français en général par rapport à la règle, dès l'enfance remarquez, ça part souvent de là, je suis 100% d'accord avec toi sauf qu'on sait tous que les 100% au stade ne respecteront plus ça au bout de 10 min, pire en cas de but pour Lens. Complexe du coup... entre éduquer une société à vitesse grand V par rapport aux gestes barrières et le port du masque, et éviter une probable seconde vague à l'automne... Dilemme.
    • oui effectivement le masque doit être porté tout au long du match de l'entrée à la sortie , fermer la vente de boissons et de sandwichs .....etc mais si la ministre des sports ne l'oblige pas dans ces conditions , les stades sonneront creux pendant un moment ...il y a eu déjà les matchs non joués la saison passé avec des remboursements sur l'abonnement , cette saison tu peux pas dire à 50% des abonnés d’assister aux matchs ...va y avoir des émeutes !