Cette semaine, le Conseil d’Etat a annulé l’arrêt de la cour administrative d’appel de Nancy concernant la contestation de la montée du RC Lens en 2014 par Sochaux. Elle a ainsi donné raison à la FFF.

Le club doubiste, condamné au passage à verser 3 000 euros à la Fédération, s’est fendu d’un communiqué. Comme on peut s’y attendre, ses dirigeants ne semblent pas vouloir s’en tenir là. « Le FC Sochaux-Montbéliard a pris note de la décision du Conseil d’État dans le dossier concernant la décision prise par le comité exécutif de FFF le 28 juillet 2014. Le club va analyser avec l’aide de ses avocats cette décision pour défendre ses intérêts devant la cour administrative d’appel de Nancy. Aucun autre commentaire ne sera apporté par le FCSM avant cela », peut-on lire. Pour rappel, le FCSM souhaitait obtenir de la FFF une réparation financière s’estimant lésé par la décision de laisser monter le RC Lens malgré des problèmes financiers.