Fraîchement nommé entraîneur de Chartres en National 2, Jean-Pierre Papin a coaché le RC Lens en 2007-2008, reprenant le flambeau de Guy Roux, parti subitement en début de saison. Outre un parcours jusqu’en finale de la Coupe de la Ligue, perdue 2-1 face au PSG, l’exercice s’est soldé par une descente.

L’ancien Ballon d’or ne garde forcément pas un très bon souvenir de son passage sur le banc des Sang et Or alors qu’il arrivait avec beaucoup d’enthousiasme. Pour Sud Ouest, il raconte : « Lens est le club dont je rêvais mais vu ce que j’ai trouvé à l’intérieur, ce fut une catastrophe. Le vrai bonheur c’était les 6 mois à Châteauroux car j’y ai pris les décisions que j’aurais dû prendre à Lens sans oser le faire. Je m’en suis sorti tout seul. A un moment tu es dans le dur, tu as des joueurs qui sont en fait là pour t’emmerder et tu t’aperçois que si tu ne prends pas la disposition ultime d’en mettre un dehors, tu es mort. A Lens, à Strasbourg j’aurais du faire pareil et je n’ai pas osé en me disant que ce n’était pas à moi de le faire. A Châteauroux, je l’ai fait et je m’en suis sorti. » Jean-Pierre Papin a permis à Châteauroux d’assurer son maintien en Ligue 2 en 2010, en arrivant en cours de saison.