Pascal Garibian justifie le bilan des cartons rouges, en pleine explosion en Ligue 1

Comme nous le mentionnions début octobre, les cartons rouges sont en augmentation en Ligue 1. Cela ne s’est pas démenti lors des dernières journées, à l’image des 2 rouges reçus par le RC Lens à Lille (4-0, 7e journée de Ligue 1), attribués à Jonathan Gradit et Clément Michelin.


35 cartons rouges ont été sortis sur les 7 premières journées. C’est déjà 17 de plus que la saison dernière en Ligue 1 à la même époque ! Sur les 10 dernières années, le total était au pire monté à 26 expulsions, en 2015-2016. Pascal Garibian, directeur technique de l’arbitrage, assure pour L’Equipe qu’il n’y a pas eu d’instruction donnée aux arbitres pour qu’ils se montrent plus sévères : « L’une des missions principales des arbitres est de protéger l’intégrité physique des joueurs. Or, il se trouve que sur les 35 cartons rouges distribués cette saison, 20 concernent des fautes grossières, dont 5 pour des semelles hautes, ce qui est un phénomène nouveau, et 6 pour des tacles par derrière. On peut aussi relever que 10 cartons rouges ont été donnés après un second avertissement. » A noter que 12 des cartons rouges ont été donnés après un recours à l’assistance vidéo. La saison dernière, le VAR ne semblait pourtant pas avoir eu d’incidence sur le nombre de cartons.

Imran Louza : « J’aurais aimé découvrir le public de Bollaert »
Ancien défenseur du RC Lens, Valerian Ismaël nommé sur le banc de Barnsley