Pelissier évoque le contexte particulier de RC Lens-Lorient pour Le Fée et Gravillon

Le match de ce dimanche entre le RC Lens et Lorient (4-1, 32e journée de Ligue 1) s’est déroulé dans un contexte particulier pour 2 Merlus : Enzo Le Fée et Andreaw Gravillon.


Enzo Le Fée a eu la douleur de perdre son père jeudi. Alors que la question de sa présence dans le groupe se posait, il était finalement titulaire. Il a même été passeur décisif pour Terem Moffi sur corner. « On a beaucoup discuté avec Enzo depuis 2 jours. Il avait besoin de jouer je crois. C’est important pour lui, ça permet d’évacuer, c’est une sorte d’échappatoire. Il me disait qu’il était bien en étant sur un terrain. C’était un moyen de l’accompagner et de l’aider », a commenté l’entraîneur Christophe Pélissier après la partie. A l’inverse, Andreaw Gravillon a eu la joie d’accueillir un enfant vendredi. « Il avait pu faire la séance la veille et il a fait une heure de qualité. Tout ça n’a pas pesé sur l’équipe. » « C’était le plus beau jour de ma vie il y a 2 jours, mais quand le coach m’a appelé pour savoir si je pouvais jouer, j’ai dit oui directement », a commenté Andreaw Gravillon après la partie.

Propos recueillis par Christophe Schaad

Le RC Lens à l'affut du Top 5 des attaques de Ligue 1
La victoire du RC Lens contre Lorient en chiffres