Philippe Montanier ravive le souvenir de Nicolas Dieuze en évoquant Florian Sotoca

Auteur de 3 buts depuis le début de la saison en Ligue 2, Florian Sotoca ne marque pas énormément mais son abattage lui permette d’être un titulaire incontournable du onze du RC Lens depuis le début de la saison. Philippe Montanier ne néglige pas le travail réalisé au profit des collectifs.


Il prend ainsi l’exemple d’un ancien joueur de Ligue 1, l’attaquant Nicolas Dieuze, qui a longtemps évolué à Toulouse, puis à Bastia avant de revenir au TFC puis finir sa carrière au Havre et Grenoble. Un attaquant qui n’a jamais marqué plus de 6 buts sur une saison de Ligue 1 mais qui a souvent eu les faveurs de ses entraîneurs. Le coach lensois commente :

« On avait à une époque un joueur qui s’appelait Nicolas Dieuze. Personne ne l’aimait. A Toulouse, il est avec Victor Bonilla et ce dernier marque beaucoup de buts (15 rien qu’en Ligue 1 sur la saison 2000-2001), puis il va à Bastia et Tony Vairelles en fait de même (14 rien qu’en Ligue 1 sur la saison 2001-2002. Tout le monde disait qu’il n’était pas bon parce qu’il ne marquait pas beaucoup de buts, mais à chaque fois, le joueur à côté marquait beaucoup. C’est ça aussi qu’il faut regarder, la complémentarité, les brèches créées. Des buts Florian Sotoca en a mis et il en mettra d’autres. »

L’attaquant lensois reste sur une saison à 11 buts en Ligue 2 avec Grenoble.

Propos recueillis par Christophe Schaad

Dieppe-RC Lens confirmé sur France 3 Hauts-de-France
Au moins 26 000 spectateurs pour RC Lens-Chambly, Montanier ne s'y « habitue pas »