Le match de ce samedi 14h de la Coupe du monde 2022 opposait l’Arabie Saoudite, tombeuse de l’Argentine lors de la première journée (2-1), à la Pologne de Przemyslaw Frankowski. Après le nul 0-0 concédé face au Mexique lors de la première journée, le joueur du RC Lens était cette fois titulaire, dans un rôle différent de celui qu’on lui connait en Artois. Pour une victoire 2-0.

Ainsi, la Pologne avait décidé de s’appuyer sur un système en 4-2-3-1 pour ce match et c’est d’abord sur le côté gauche de la ligne de 3 que Przemyslaw Frankowski a pris place. A ses côtés, des gros clients comme Piotr Zielinski (Naples) et Arkadieusz Milik (Juventus) pour soutenir Robert Lewandowki (Barcelone). Si sur le papier, ce secteur offensif a beaucoup d’allure, il a fallu beaucoup de temps pour que la machine se mette en route, comme face au Mexique. Ainsi, les Saoudiens, bien plus énergiques et engagés, ont fait bien meilleure impression pendant la première demi-heure.

Frankowski présent à la construction de l’ouverture du score

D’abord effacé, Przemyslaw Frankowki a rapidement permuté pour passer à droite, évoluant devant le latéral d’Aston Villa Matty Cash. Et c’est sur une action construite par leurs soins que la délivrance est venue pour la Pologne. Ainsi Matty Cash, sur une bonne relance du gardien Wojciech Szczesny, a gagné les mètres en prenant appui sur Przemyslaw Frankowki. Ce dernier a parfaitement su le lancer ensuite pour qu’il puisse centrer en direction de Robert Lewandowski. Ce dernier s’est retrouvé excentré après avoir manqué son contrôle mais son centre a trouvé plein axe Piotr Zielinski pour l’ouverture du score (39’).

Przemyslaw Frankowski a principalement joué à gauche même s’il a passé une grosse partie de la première période à droite, participant au 1er but.

Un scénario tout de même très dur pour les Saoudiens et à la pause, les Polonais pouvaient avant tout remercier Wojciech Szczesny. Le gardien de la Juventus, déjà auteur d’un bel arrêt sur une lourde frappe de Mohammed Kanno en début de rencontre (13’), a stoppé un penalty, enchainant immédiatement avec un 2e arrêt face à Mohammed Al-Burayk qui avait suivi (45’+2). Le gardien polonais était légèrement avancé mais cela restera sans suite. En début de seconde période, Przemyslaw Frankowski et les Polonais restent en difficulté face à l’intensité apportée dans l’engagement par les Saoudiens de l’entraîneur Hervé Renard, qui vivait un match particulier puisque sa mère est franco-polonaise.

Tout près de la passe décisive

Mais Przemyslaw Frankowski, alors repassé coté gauche et bien décalé par Lewandowski, délivre en centre parfait pour la tête de Milk qui trouve la barre (63′). De quoi réveiller la Pologne qui trouve ensuite le poteau sur une reprise au premier poteau de Robert Lewandowski (66′). Pas de quoi pour autant leur permettre de se mettre à l’abri face à une équipe saoudienne qui continue d’essayer mais échoue à répétition sur un excellent gardien polonais quand elle ne manque pas d’adresse, à l’image d’une frappe passée à quelques centimètres du poteau à la 79′. Pour la Pologne, la délivrance survient grâce à Robert Lewandowski, au pressing et présent pour profiter d’une erreur d’Al Maliki juste devant sa surface. Avec sang froid, il n’a pas manqué l’occasion de marquer le premier but de sa carrière dans un Mondial (84′). Si sur l’ensemble du match, la Pologne s’en sort plutôt bien, elle remporte un précieux succès qui la place en bonne position pour une qualification qu’il faudra défendre face à l’Argentine mercredi lors de la dernière journée des poules. Quant à Przemyslaw Frankowski, si comme son équipe, il n’a pas toujours eu l’occasion de s’exprimer, il a tout de même été acteur des quelques bonnes situations polonaises. De quoi marquer des points alors qu’il est arrivé dans ce Mondial avec un statut présumé de remplaçant. Titulaire, il a joué tout le match et a réalisé une seconde période consistante. Retrouvez le résumé de BeIN Sports ci-dessous.

Le calendrier des groupes (en gras, les matches des Bleus et des sélections des joueurs lensois) :
Groupe A :
Qatar-Equateur : 0-2
Sénégal-Pays-Bas : 0-2
Qatar-Sénégal : 1-3
Pays-Bas-Equateur : 1-1
Equateur-Sénégal le 29 novembre à 16h (BeIN Sports)
Pays-Bas-Qatar le 29 novembre à 16h (BeIN Sports)

Classement : 1- Equateur 4 points (+2), 1- Pays-Bas 4 points (+2), 3- Sénégal 3 points (0), 4- Qatar 0 (-4).

Groupe B :
Angleterre-Iran : 6-2
Etats-Unis-Pays de Galles : 1-1
Pays de Galles-Iran : 0-2
Angleterre-Etats-Unis le 25 novembre à 20h (BeIN Sports et TF1)
Iran-Etats-Unis le 29 novembre à 20h (BeIN Sports)
Pays de Galles-Angleterre le 29 novembre à 20h (BeIN Sports et TF1)

Classement : 1- Angleterre 3 points (+4), 2- Iran 3 points (+2), 3- Etats-Unis 1 point (0)  4- Pays de Galles 1 point (-2).

Groupe C :
Argentine-Arabie Saoudite : 1-2
Mexique-Pologne : 0-0
Pologne-Arabie Saoudite : 2-0
Argentine-Mexique le 26 novembre à 20h (BeIN Sports et TF1)
Pologne-Argentine le 30 novembre à 20h (BeIN Sports et TF1)
Arabie Saoudite-Mexique le 30 novembre à 20h (BeIN Sports)

Classement : 1- Pologne 4 points (+2), 2- Arabie Saoudite 3 points (0), 3- Mexique 1 point (0), 4- Argentine 0 point (-1).

Groupe D :
Danemark-Tunisie : 0-0
France-Australie : 4-1
Tunisie-Australie : 0-1
France-Danemark le 26 novembre à 17h (BeIN Sports et TF1)
Australie-Danemark le 30 novembre à 16h (BeIN Sports)
Tunisie-France le 30 novembre à 16h (BeIN Sports et TF1)

Classement : 1- France 3 points (+3), 2- Australie 3 points (-2), 3- Danemark 1 point (0), 4- Tunisien 1 point (-1).

Groupe E :
Allemagne-Japon : 1-2
Espagne-Costa Rica : 7-0
Japon-Costa Rica le 27 novembre à 11h (BeIN Sports)
Espagne-Allemagne le 27 novembre à 20h (BeIN Sports et TF1)
Costa Rica-Allemagne le 1er décembre à 20h (BeIN Sports)
Japon-Espagne le 1er décembre à 20h (BeIN Sports et TF1)

Classement : 1- Espagne 3 points (+7), 2- Japon 3 points (+1), 3- Allemagne 0 point (-1), 4- Costa Rica 0 point (-7).

Groupe F :
Maroc-Croatie : 0-0
Belgique-Canada : 1-0
Belgique-Maroc le 27 novembre à 14h (BeIN Sports et TF1)
Croatie-Canada le 27 novembre à 17h (BeIN Sports)
Canada-Maroc le 1er décembre à 16h (BeIN Sports)
Croatie-Belgique le 1er décembre à 16h (BeIN Sports)

Classement : 1- Belgique 3 points (+1) 2- Croatie 1 point (0). 2- Maroc 1 point (0). 4- Canada 0 point (-1)

Groupe G :
Suisse-Cameroun : 1-0
Brésil-Serbie : 2-0
Cameroun-Serbie le 28 novembre à 11h (BeIN Sports)
Brésil-Suisse le 28 novembre à 17h (BeIN Sports)
Serbie-Suisse le 2 décembre à 20h (BeIN Sports)
Cameroun-Brésil le 2 décembre à 20h (BeIN Sports et TF1)

Classement : 1- Brésil 3 points (+2). 2- Suisse 3 points (+1). 3- Cameroun 0 point (-1). 4- Serbie 0 point (-2).

Groupe H :
Uruguay-Corée du Sud : 0-0
Portugal-Ghana : 3-2
Corée du Sud-Ghana le 28 novembre à 14h (BeIN Sports)
Portugal-Uruguay le 28 novembre à 20h (BeIN Sports et TF1)
Ghana-Uruguay le 2 décembre à 16h (BeIN Sports)
Corée du Sud-Portugal le 2 décembre à 16h (BeIN Sports)

Classement : 1- Portugal 3 points (1). 2- Corée du Sud 1 point (0). 3- Uruguay 1 point (0). 4- Ghana 0 point (-1).

Tableau final :
8es de finale (5 affiches indéterminées diffusées par TF1)  :
3 décembre à 16h : 8e de finale 1 (BeIN Sports et TF1 ?)
3 décembre à 20h : 8e de finale 2 (BeIN Sports et TF1 ?)
4 décembre à 16h : 8e de finale 3 (BeIN Sports et TF1 ?)
4 décembre à 20h : 8e de finale 4 (BeIN Sports et TF1 ?)
5 décembre à 16h : 8e de finale 5 (BeIN Sports et TF1 ?)
5 décembre à 20h : 8e de finale 6 (BeIN Sports et TF1 ?)
6 décembre à 16h : 8e de finale 7 (BeIN Sports et TF1 ?)
6 décembre à 20h : 8e de finale 8 (BeIN Sports et TF1 ?)

Quart de finale (3 affiches indéterminées diffusées par TF1) :
9 décembre à 16h : quart de finale 1 (BeIN Sports et TF1 ?)
9 décembre à 20h : quart de finale 2 (BeIN Sports et TF1 ?)
10 décembre à 16h : quart de finale 1 (BeIN Sports et TF1 ?)
10 décembre à 20h : quart de finale 2 (BeIn Sports et TF1 ?)

Demi-finales :
13 décembre à 20h : demi-finale 1 (BeIN Sports et TF1)
14 décembre à 20h : demi-finale 2 (BeIN Sports et TF1)

3e place :
17 décembre à 16h (BeIN Sports et TF1)

Finale :
18 décembre à 16h (BeIN Sports et TF1)