Le RC Lens affrontait West Ham ce samedi à Bollaert pour son 6e et dernier match de préparation (0-0). Zoom sur des performances qui nous ont marquées.  Ce samedi encore, on fait plus dans le Top plutôt que dans le Flop.

Ils ont été au top

David Pereira Da Costa : Lumineux. Sa progression depuis la fin de saison dernière saute aux yeux. Le petit prince de La Gaillette était dans son jardin. Technique, précis, joueur, la relève est prête.

Pereira Da Costa est prêt.

Salis Abdul Samed : C’est le nouveau poumon de cette équipe. Pas de prise de risque dans ses passes, le milieu de terrain fait preuve de sagesse lorsqu’il est mis sous pression. Ne lui reste qu’à trouver un peu plus de verticalité dans son jeu pour valider le « pack Cheick Doucouré ».

Loïs Openda : Ses coéquipiers ne l’ont que peu trouvé pendant l’heure où il était sur le gazon. Pour autant, le Belge est venu mettre le désordre dans la charnière des Hammers. Un point fixe qui a notamment permis à Pereira Da Costa d’avoir l’espace de se projeter. Des ballons en profondeur bien exploités et une course qui a donné des sueurs froides à Kurt Zouma, hué à Bollaert.

Loïs Openda s’est de nouveau montré.

Ils ont été dans le dur

Przemyslaw Frankowski & Deiver Machado : Orphelins d’espace dans leur couloir, les deux pistons lensois ont manqué d’inspiration pour apporter le surnombre à l’avant. Si Przemyslaw Frankowski s’est montré dangereux sur coup-franc, il n’empêche que son jeu manque encore cruellement de profondeur. Pour Deiver Machado, il s’est effacé au fil des minutes.