La Ligue 1 et la Ligue 2 sont actuellement suspendues suite à l’épidémie de coronavirus en France et dans le monde. Pour l’instant, aucune décision n’a été prise concernant la suite ou non des championnats.

Interrogé à ce sujet par France TV Sports, Pierre Ferracci, le président du Paris FC, a annoncé que le ministère des sports avait interrogé la Ligue de Football Professionnel sur un possible arrêts des 2 championnats mais a évoqué aussi le fait d’une demande de la LFP pour une dérogation du confinement :

« Je vois tous les autres sports reporter ou annuler leurs compétitions et nous le football professionnel continue à gérer de l’incertitude, ce n’est plus possible. Je crois savoir que depuis 48h, le ministère a demandé à la LFP d’étudier l’hypothèse de l’arrêt des championnats. […] Mettons-nous au plus vite autour de la table, clubs, diffuseurs, la Ligue, tout le monde devra faire des efforts pour que l’on s’en sorte tous. Le dernier bureau de la Ligue a évoqué de demander des dérogations au ministère pour ne pas aller jusqu’au bout du confinement. On va se ridiculiser auprès de la population, le footballeur qui dérogerait à la règle et s’entraînerait dès avril. On n’est pas sérieux, on marche sur la tête… »

Toutefois, selon le quotidien L’Equipe reprenant les dires du ministère des Sports, la LFP n’a jamais envisagé une demande de dérogation. Toutefois un possible confinement des joueurs au sein du lieu d’entraînement de leur équipe est envisagée afin de permettre aux sportifs de retrouver le chemin des pelouses tout en respectant les règles du confinement.