Le RC Lens a reçu le Paris FC devant 23 111 spectateurs ce samedi pour la 9e journée de Ligue 2 (2-1). Il s’agit de la 3e affluence de la saison à Bollaert en championnat, sur 4 matches.
L’affluence repart tout de même à la hausse après les 21 089 spectateurs venus pour RC Lens-Châteauroux (1-0, 7e journée de Ligue 2). Le record reste détenu par RC Lens-Le Havre (1-3, 4e journée de Ligue 2). Un beau tifo a été mis en place en Marek à cette occasion, signé par les Tigers, ainsi qu’en Delacourt pour les 25 ans des Bollaert Boys. A l’issue de la partie, après la victoire, il n’y a pas eu de communion particulière, à l’instar du match face à Châteauroux (1-0, 7e journée de Ligue 2) au terme duquel les joueurs s(étaient sentis mal reçus par les supporters. Les joueurs ont plutôt fait un classique tour des tribunes en les applaudissants toutes, dont la Marek.


A lire également à propos de RC Lens-Paris FC :
[L2-J9 / RC Lens-Paris FC (2-1] Le Racing enchaine et s’installe sur le podium
[L2-J9 / RC Lens-Paris FC (2-1)] On a aimé / On n’a pas aimé
[L2-J9 / RC Lens-Paris FC (2-1)] Aleksandar Radovanovic, un homme dans le match
Le RC Lens et ses supporters ont eu une grosse pensée pour Denis
Un hommage à Jacques Chirac avant RC Lens-Paris FC
L’affluence est repartie légèrement à la hausse pour le RC Lens face au Paris FC
Philippe Montanier : « Nous devons gagner en constance »
Philippe Montanier : « Nous dédions cette victoire à Denis et sa famille »
Jonathan Gradit : « Une victoire qui fait plaisir, mais qui n’est pas aboutie… »
Florian Sotoca : « Un sentiment mitigé »
Aleksandar Radovanovic : « Me battre pour le RC Lens et ses supporters »
Philippe Montanier : « Une juste récompense pour Aleksandar Radovanovic »
Florian Sotoca : « Je dois être plus efficace »
Anthony Maisonnial : « En première période, on n’a pas vraiment existé »
Jonathan Gradit : « Une marge de progression encourageante pour la suite »
Côté parisien, « on s’est fâché comme il faut » pendant la pause du match à Lens
Philippe Montanier : « Une opportunité que nous avons su saisir »
Florian Sotoca : « On voulait marquer le coup après Châteauroux et Caen »