Le samedi 9 mai 1998, il y a 21 ans jour pour jour, le RC Lens devenait champion de France pour la première et seule fois de son histoire. Pour cela, il est allé décrocher à Auxerre le point qui lui suffisait pour devancer Metz à la différence de buts avec 68 points (+25 contre +20) grâce à un nul 1-1, son seul partage des points à l’extérieur de la saison.
Les Sang et Or restaient sur une déception avec une défaite 2-1 en finale de la Coupe de France face au Paris-Saint-Germain le week-end précédent, alors qu’ils étaient favoris. Mais les Lensois rassurent vite en prenant les choses en mains à Auxerre. Pourtant, c’est Sabri Lamouchi qui ouvre le score d’un tir limpide (14′) pour l’AJA, qui cherche à décrocher une place européenne. Les Lensois, que ce soit par Anto Drobnjak, Tony Vairelles, Stéphane Ziani, Vladimir Smicer, ou Eric Sikora, buttent sur Lionel Charbonnier. Toutefois ce dernier se blesse et doit céder sa place à Fabien Cool, sa doublure de luxe (28′). C’est à la 53′, sur une magnifique ouverture de Frédéric Déhu et un appel tranchant de Yoann Lachor que la faille est trouvée. Le but du latéral gauche, plein de sang froid devant Fabien Cool, entre dans l’histoire puisqu’il permet à l’équipe de Daniel Leclercq, qui continue d’attaquer plutôt que de défendre son point, d’être titrée devant un stade Abbé-Deschamps plein et des milliers de Lensois fous de joie au terme de cette 34e et dernière journée de première division.
La composition du RC Lens :
RC Lens : Warmuz – Sikora, Magnier, Wallemme (cap.), Lachor – Déhu, Foé, Ziani – Smicer (Eloi, 46’), Drobnjak (Brunel, 66’), Vairelles.
Entraîneur : D. Leclercq.