[Vidéo] Les grands matches du RC Lens : avant les joies, Bollaert découvrait Smicer dans la douleur

La suspension du championnat est l’occasion de revenir sur quelques matches qui ont compté dans l’histoire du RC Lens. Qu’ils aient abouti à un titre, à une grande prestation ou une forte désillusion, ils sont nombreux.


Lors de la saison 1995-1996, le RC Lens retrouvait l’Europe pour la première depuis 1986. Les Sang et Or de Patrice Bergues ont réalisé un bon début de parcours en atomisant les Luxembourgeois de l’Avenir Beggen (6-0 à Bollaert puis 0-7 en déplacement) avant de venir à bout des Ukrainiens d’Odessa (0-0 à l’extérieur, 4-0 à Bollaert). En 8e de finale, le Slavia Prague parait à la portée de fringants et solides lensois. Après un 0-0 en République Tchèque, les Artésiens sont plutôt bien placés pour décrocher un premier quart de finale européen de l’histoire du club. Mais les Lensois s’inclinent finalement 1-0 en prolongation face à l’équipe d’un certain Vladimir Smicer, qui rejoindra le club avec le succès que l’on sait pour les 3 saisons suivantes. Dans l’équipe de Prague, on découvre des noms comme Radek Bejbl, autre futur lensois ou encore Karel Poborsky, buteur en prolongation, ou Jan Suchoparek et d’autres joueurs qui iront à la surprise générale en finale de l’Euro 1996 quelques mois plus tard avec l’équipe nationale tchèque. Le Slavia ira lui jusqu’en demi-finale, battu par Bordeaux.

La composition du RC Lens :
Warmuz – Sikora, Magnier, Wallemme (cap.), Adjovi-Boco (R. Boli, 106’) – Debève (Arsène, 106’), Foé, Meyrieu, Laigle (Delmotte, 46’) – Vairelles, Camara.

Sélectionneur marquant de l'histoire des Bleus, Michel Hidalgo est décédé
Vos souvenirs de Bollaert : « J'ai dit : « On sera champions ! » Je n'étais pas sérieux ! »