Vos souvenirs de Bollaert : Delmotte offre une qualification européenne au RC Lens

A l’occasion de cette longue trêve imposée par la suspension du championnat, Lensois.com vous propose de partager votre souvenir le plus fort d’un match à Bollaert. Vous pouvez nous l’envoyer à l’adresse [email protected] avec prénom, nom (préciser si vous souhaitez qu’il n’apparaisse pas), âge et commune.


Ce jeudi, c’est Nicolas, 44 ans de Pernes-en-Artois, qui partage avec nous ses souvenirs  :

« Supporter du RC Lens depuis mon plus jeune âge, beaucoup d’anecdotes et de souvenirs restent gravés dans ma mémoire. Voilà pourquoi il m’était difficile de choisir un événement particulier. J’ai tout de même choisi un Lens-Montpellier de la saison 1995-1996. C’était le dernier match à Bollaert de la saison mais il restait encore 2 rencontres à jouer à l’extérieur après celui-ci : à Cannes et au Havre. Le RC Lens était, avant ce match, 5e avec 2 points d’avance sur Montpellier, l’adversaire du soir. Cette 5e place étant la dernière qualificative pour jouer la coupe d’UEFA, ce match était donc vraiment très important. Abonné en tribune Marek (seconde à l’époque), j’étais un peu stressé au début du match, d’autant qu’un but lensois avait été refusé à Frédéric Déhu pour une légère poussette sur un défenseur montpelliérain. Lens dominait mais Christophe Sanchez, l’attaquant de Montpellier, ouvrait le score juste avant la mi-temps alors qu’il était nettement en position de hors jeu. Le public grondait et sifflait l’arbitre. Au retour des vestiaires, les joueurs lensois haussaient le rythme et Frédéric Meyrieu égalisait d’un superbe coup franc de 25 mètres. Vint ensuite le tournant du match : sur un coup franc montpelliérain près de la surface, Guillaume Warmuz réalise un superbe arrêt. Il se détend et détourne le ballon, qui se dirigeait dans la lucarne, sur sa barre. Malheureusement il se heurte au poteau et se blesse gravement, sortant sur civière sous les acclamations du public. Pegguy Arphexad le remplace et quelques minutes plus tard, Tony Vairelles pense avoir marqué le deuxième but, mais l’arbitre de touche avait levé son drapeau pour signaler l’attaquant lensois hors jeu. Il fallut attendre les dernières minutes du match pour voir Christophe Delmotte délivrer tout le stade dans une ambiance folle et permettre au racing d’assurer cette 5e place qualificative pour la coupe d’Europe. »

[Vidéo] Les grands matches du RC Lens : l'exploit du RC Lens à Kaiserslautern
Les supporters du RC Lens contre l’élargissement du mercato estival

Il n'y a pas encore de commentaires