Vos souvenirs de Bollaert : « On portait fièrement les écharpes Sang et Or tricotées par nos mères »

A l’occasion de cette longue trêve imposée par la suspension du championnat, Lensois.com vous propose de partager votre souvenir le plus fort d’un match à Bollaert. Vous pouvez nous l’envoyer à l’adresse [email protected] avec prénom, nom (préciser si vous souhaitez qu’il n’apparaisse pas), âge et commune.


Ce dimanche, c’est Eric Schollaert, 57 ans de Boubers sur Canche, qui partage avec nous un souvenir lié à sa découverte de Bollaert à la fin des années 1970.

« Lens contre Saint-Etienne le 6 octobre 1979 (4-3). C’est mon premier match à Bollaert qui me revient immédiatement à l’esprit. J’avais 17 ans et je supportais Lens depuis longtemps avec ma bande de copains. Les plus anciens se souviendront qu’on portait fièrement les bonnets et les écharpes sang et or tricotés par nos mères ou nos grand-mères, ou qu’une image panini d’un joueur de Lens ou de Saint-Etienne valait double lors des échanges. Ce 6 octobre j’ai passé le match tout en haut des secondes, en permanence sur la pointe des pieds pour apercevoir des bribes d’action. Je crois que Lens venait de remonter en Première Division et que les Verts de Michel Platini écrasaient tout sur leur passage. Je revois le but de la tête de François M’Pelé face à Curkovic. Je revois les buts de Platini, Rep et Rocheteau…  1-3 à 15 minutes de la fin et le stade bouillait encore. Lens a ensuite marqué 3 buts en 10 minutes. Ces buts, je ne les ai pas vus, je les ai entendus. Ce match a été une sorte de rite initiatique. Après ça, il était impossible de supporter une autre équipe que le RC Lens. »

[Vidéo] Les grands matches du RC Lens : quand le Racing renversait la Sampdoria
L'Angleterre espère une reprise le 1er juin et est prête à vite enchaîner sur 2020-2021