L’arrivée d’un nouveau staff technique pourrait s’accompagner d’un changement tactique pour le RC Lens. Le 3-4-3 instauré par Philippe Montanier en septembre dernier a-t-il fait son temps ?

La question du système revient souvent dans les conversations et analyses sur les récents résultats décevants. Philippe Montanier est d’ailleurs passé en cours de match à une défense à 4 pour tenter d’empêcher, en vain, les 2 dernières défaites à Châteauroux (3-2, 25e journée de Ligue 2) puis à domicile face à Caen (1-4, 26e journée de Ligue 2). Pour le milieu Yannick Cahuzac, les remèdes aux maux lensois sont à aller chercher plus loin : « C’est un système qui a plutôt bien marché lors des 6 premiers mois. C’est vrai qu’on a eu plus de mal en début d’année mais est-ce le système ou l’animation qu’on y met ? Moi je pense que c’est ensemble. C’est aussi nous les joueurs qui sommes tout simplement peut-être moins performants qu’au début. Il y a vraiment une remise en question à faire pour repartir de l’avant. Il ne faut pas se cacher derrière la faute d’untel, du coach ou d’un système. Il faut positiver et ne pas se cacher derrière de fausses excuses. On reste dans les clous, je suis intimement convaincu qu’on va le faire mais d’abord, il faut prendre nos responsabilités. »

Propos recueillis par Christophe Schaad