Coronavirus : Quelles conséquences pour le mercato d’été ?

La suspension des championnats amène de nombreuses questions concernant le futur mercato d’été. Habituellement, il se déroule sur juillet et août, mais qu’en sera-t-il cette année alors que les championnats 2019-2020 pourraient déborder sur cette période estivale ?


Pour l’instant, le flou parait complet, d’autant qu’en principe, à l’approche de la fin de la saison, les discussions avancent déjà pour décider de l’avenir des joueurs. Agent, Yvan Le Mée livre son regard sur la question. « Au printemps, on est un peu dans le money-time. C’est le moment où les différents clubs affinent leur jugement sur tel ou tel élément en allant l’observer une dernière fois en compétition. Aujourd’hui, c’est impossible. Les prises de décision en sont forcément décalées […] Tous les dossiers sont en stand-by. Il va falloir patienter. Le temps rattrapera les choses. Ou pas. Peut-être y aura-t-il moins d’opérations, peut-être seront-elles moins importantes sur un plan économique. On l’ignore à vrai dire. Il va d’abord falloir observer comment et quand va pouvoir se finir la saison. Trop de questions restent en suspens. Mais à un moment donné, les clubs seront obligés de remodeler leur effectif dans des proportions que nul ne peut bien sûr prévoir. Aujourd’hui, je serais tenté de prédire un mercato estival de proximité, sans doute beaucoup moins dirigé vers l’étranger. Concrètement, j’imagine mal, en effet, voir débarquer beaucoup de Sud-américains cet été. » Selon lui, les clubs vont être amenés à beaucoup plus s’appuyer sur la vidéo pour recruter, à défaut d’avoir pu se déplacer pour voir les joueurs ciblés à l’ouvrage.

(Source : Le Parisien)

Iron Lens organise une collecte pour les corps médicaux qui interviennent à domicile
Autour du RC Lens, on est ouvert à l'idée de finir la saison au-delà du 30 juin