Pour leur deuxième saison en tant que « RC Lens », les Sang et Or rempilent pour une nouvelle saison en D2F. Après une préparation estivale très relevée, Lens est prêt à repartir de plus belle. L’entraîneure, Sarah M’Barek fait le point.

Lensois.com : Sarah M’Barek, cet été les matches tests ont été pour le moins relevés, face à des équipes de D1. C’était un choix ?
Pour certains oui, lors de la seconde partie de la préparation surtout. Avec le Paris FC et Le Havre, on voulait terminer fort. Mais le match de Fleury, lui, est arrivé tôt. Ca permettait aux filles de voir ce qui se faisait de mieux, même si c’était compliqué, c’est toujours formateur. On a accepté ces matches pour mieux préparer le groupe à vivre une saison intense.

Justement, la mission première, c’est le maintien ?
Oui exactement. Il faut surtout éviter de descendre cette saison à cause de la refonte des championnats (six clubs seront relégués dans ce qui sera la D3F ndlr). L’effectif est conséquent mais il reste jeune. On voulait tout de même conserver une certaine stabilité. Le premier objectif c’est le maintien, mais s’il est rapidement atteint, on s’en fixera un nouveau.

Quel bilan vous tirez de cet été ?
La préparation a été difficile, ce fut dur de s’exprimer. Lors de la seconde mi-temps face au PFC, on fait 1-1, et là on a pu voir des choses. Mais malgré tout, on est confiant. On a un groupe qui évolue bien, qui prend plaisir et qui a des armes pour remporter des matches. Il y a eu de la continuité mais ce fut dur de tout relancer après la fin de saison passée. Même si l’effectif ne change pas tellement, il faut un temps d’adaptation.

Ce dimanche, c’est la première journée de D2F, vous affrontez le promu Paris 14. Que pouvez-vous nous en dire ?
Ce sera une découverte. Je n’ai pas voulu prendre réellement d’informations sur cette équipe afin de nous centrer avant tout sur nous. Mais connaissant le niveau des équipes parisiennes, on sait que ce sera un sacré défi. Et c’est très bien, parce que l’an dernier, on pensait être prête mais on a pris une petite claque d’entrée face à Nantes.

Lens – Paris 14 : dimanche 11 septembre à partir de 15h au Stade Degouve (Arras)