[ITW] Tony Mauricio : « Ne pas perdre confiance »

Après le nul 0-0 de lundi à domicile contre Grenoble (24e journée de Ligue 2), le RC Lens va tenter de repartir de l’avant lundi à Châteauroux, une formation qui joue le maintien (25e journée de Ligue 2, 20h45, à suivre en direct sur Lensois.com et diffusé en intégralité sur Canal+ Décalé). Le milieu offensif Tony Mauricio livre son regard sur la situation avant ce match sur des terres qu’il connait bien, lui qui a découvert le professionnalisme à la Berrichonne à l’âge de 19 ans en 2013-2014.


Lensois.com : Tony Mauricio, a-t-il été simple pour l’équipe de se revoir à l’œuvre contre Grenoble ?
C’est dur parce qu’on ne s’y retrouve pas. On savait à l’issue de la rencontre qu’on n’avait pas fait le match qu’il fallait pour être satisfait. On sait que dans le foot on peut rebondir la semaine suivante, c’est que nous voulons faire à Châteauroux lundi.

Malgré ce début d’année assez poussif et notamment le match nul 0-0 de lundi contre Grenoble, vous avez creusé l’écart au classement…
On s’aperçoit que nous avons dû jouer des gros matches en ce début d’année. Si les concurrents sont à 5 points, c’est aussi parce que tous les matches sont difficiles et pour tout le monde. Mais il ne faut pas se focaliser sur les adversaires, seulement sur notre plan de jeu, il n’y a que ça qui peut nous amener à prendre des points.

« Jouer Lens est toujours un match un peu particulier pour les autres équipes »

Offensivement, la reprise est difficile puisque vous n’avez marqué que 3 fois en 2020. Comment l’expliquez-vous ?
Sur une année, ça se compense. Il y a eu des matches lors desquels nous n’avons eu que 3 ou 4 situations mais nous les avons mises au fond comme à Orléans (1-4, 10e journée de Ligue 2) alors qu’il y a des matches lors desquels nous avons eu plus d’opportunités et ça nous a moins sourit. Il ne faut pas perdre confiance et continuer à faire ce que l’on sait bien faire. On sait que les équipes nous analysent bien et jouent contre nous avec un bloc bas mais il faut poursuivre les efforts et ça va revenir.

A quoi vous attendez-vous à Châteauroux ?
Justement à un bloc assez bas. Ils auront des arguments à faire valoir. Je pense que c’est surtout nous qu’il faut se focaliser. On sait que jouer contre Lens est toujours un match un peu particulier pour les autres équipes. Elles donnent tout, c’est justement sur nous qu’il faut travailler. Les Castelroussins peuvent essayer de se servir de ce match pour relancer une dynamique positive mais il ne faut se fier au fait qu’ils ne sont pas dans une bonne période. Apres tout, c’est notre cas aussi. De toute façon je commence à connaitre la Ligue 2 et je sais que tous les matches sont compliqués.

Propos recueillis par Christophe Schaad

Après une rechute, Jean-Philippe Gbamin absent plusieurs semaines de plus à Everton
[ITW] Philippe Montanier : « Nous devons retrouver de la justesse technique »