Le football a été secoué par une nouvelle tragédie au cœur d’un stade. En Indonésie, plus de 170 personnes selon le dernier bilan donné par l’AFP ont trouvé la mort après des débordements.

Le drame à la suite d’un derby entre Persebaya Surabaya et le Arema FC, gagné 3-2 par la première équipe. Le terrain a été envahi par des spectateurs et les forces de l’ordre sont intervenues au gaz lacrymogène, évoquant une émeute et la mort de 2 policiers. Dans la panique, des mouvements de foule se sont poursuivis. 180 personnes seraient encore hospitalisées à l’heure actuelle. Le match se jouait devant plus de 40 000 personnes