Couvre-feu, affluence… la FFF attend des dérogations pour ses prochains matches

Le gouvernement a récemment annoncé que 1 000 spectateurs au maximum pourront se rendre dans les stades à partir du 19 mai. Faut-il encore que les horaires de couvre-feu puissent être respectés.


Celui-ci est en vigueur dès 21h pour le moment. Or, par exemple le multiplex de la 38e journée de Ligue 1 qui verra le RC Lens recevoir Monaco le dimanche 23 mai est pour l’heure programmé à 21h. La FFF de son côté espère pouvoir obtenir des dérogations. Ainsi, comme pour la finale de la Coupe de France du 19 mai qui pourra se jouer devant 1 000 personnes, elle a demandé des ajustements du protocole sanitaire pour les 2 matches de l’équipe de France avant l’Euro, contre le Pays de Galle à Nice le 2 juin puis contre la Bulgarie au Stade de France le 8 juin. Comme pour la Coupe de France, la FFF souhaite que 1 000 spectateurs puissent assister au match à Nice en bénéficiant d’une dérogation afin de les exempter de la contrainte du couvre-feu. Pour France-Bulgarie, elle souhaite de plus que la jauge soit augmentée à 5 000 spectateurs. L’un de ses arguments repose sur le fait que dès le lendemain, le couvre-feu doit passer de 21h à 23h et que des assouplissements sont prévus pour les enceintes sportives avec une hausse de la limite de 1 000 à 5 000 personnes.

(Source : L’Equipe)

Le RC Lens toujours dans le Top 5 en attaque avant d'affronter la meilleure défense de L1
Wuilker Farinez a déjà convaincu autour du RC Lens