C’est désormais acté : la Coupe de France change de format pour cette saison. La FFF a pris des mesures suite aux difficultés pour organisées la compétition née de la crise sanitaire, empêchant les amateurs de jouer d’ici au 20 janvier.
Les 7e et 8e tours n’ont toujours pas été joués alors que les 32es de finale marquant l’entrée des clubs de Ligue 1, qui devaient se jouer le 2 et 3 janvier, ont été reportés. Ainsi, la Coupe de France sera divisée en 2 voies jusqu’en 16es de finale : Une pour les clubs de Ligue 1 et Ligue 2, l’autre pour les clubs amateurs. Au 8e tour, 20 clubs de Ligue 2 vont s’affronter. Les 10 rescapés rejoindront les 20 clubs de Ligue 1 en 32e de finale. 15 clubs de Ligue 1 ou de Ligue 2 iront ainsi en 16e de finale. Chez les amateurs, 124 clubs métropolitains vont jouer le 7e tour pour 62 qualifiés. Après le 8e tour, il en restera donc 31. Pour les 32es de finale, ces 31 clubs amateurs métropolitains seront cumulés aux 3 qualifiés ultramarins. Il restera donc à la fin 17 qualifiés amateurs. Les 16es de finale rassembleront toutes les équipes, 17 en amateur, 15 de Ligue 1-Ligue 2. Cela permettra aux clubs professionnels d’avancer dans la compétition en attendant que les clubs amateurs soient en mesure de renouer avec la compétition. Le calendrier sera communiqué ultérieurement.
Chez les féminines, les clubs de 2e division comme le RC Lens entreront en compétition avec les 23 autres clubs de ce niveau au 1er tour fédéral, en compagnie de 56 clubs amateurs. Après un 2e tour fédéral puis des 16es de finale, les équipes seront mélangées à celles de D1.