Diego Maradona est décédé ce mercredi. Il avait 60 ans.
Le célèbre numéro 10 de l’Argentine, reconnu comme l’un des plus grands footballeurs de l’histoire, a succombé à une crise cardiaque. Idole du peuple argentin, des fans de Boca Juniors dans son pays ou encore de Naples en Italie, il laisse derrière des moments de légende, comme ce quart de finale de la Coupe du monde 1986 remporté 2-1 contre l’Angleterre lors duquel il marque grâce à la fameuse « main de Dieu » mais aussi un but venu d’ailleurs lors duquel il dribble 6 joueurs et qui définit tout son génie. Une Coupe du monde qu’il remportera quelques jours plus tard. Son parcours a aussi malheureusement été marqué par des frasques liées à la consommation de drogue qui l’ont sans doute empêché de réaliser une carrière encore plus fantastique. Durant sa carrière de joueur il a porté les couleurs de l’Argentinos Juniors, de Boca Juniors, de Barcelone, Naples, Séville ou encore Newell’s Old Boys avant de devenir entraîneur, notamment de la sélection d’Argentine et le Gimnasia La Plata, qu’il entraînait encore officiellement.