Leonardo, un coup de colère après PSG-RC Lens qui pourrait lui valoir une suspension

Directeur sportif du Paris-Saint-Germain, Leonardo s’est montré en colère samedi après le match face au RC Lens au Parc des Princes (2-1, 35e journée de Ligue 1). Il n’a pas apprécié l’arbitrage de Jérôme Brisard et le lui a fait savoir.


Le Brésilien lui reprochait plus particulièrement de ne pas avoir assez protégé son compatriote Neymar. Selon Le Parisien, le dirigeant parisien se trouve sous la menace d’une suspension. Toutefois, les images captées montrant qu’il n’y a pas eu d’insultes, il pourrait éviter une plus lourde sanction. La suspension pourrait être de 3 à 4 matches maximum si la Ligue décide bien cette semaine de se saisir du dossier. « Si tout le monde parle avec vous, il y a une raison. Ce n’est pas possible que 20 personnes voient et vous non. Même votre comportement. A la fin, c’est toujours « Moi je sais, moi je sais », mais vous ne faites pas ! Et à la fin ça complique le match pour rien. Ce n’est pas la première fois que ça se passe et à chaque c’est vous ! », lui a-t-il dit (voir ci-dessous).

 

[Vidéo] Formé au RC Lens, Aurier fait briller Bale et s'impose avec Tottenham
[L1-J35] Monaco perd gros contre Lyon, le RC Lens quasi assuré de finir au pire 7e

  • Quelle cacophonie ! Il est patent que les arbitres ont des sensibilités diverses et variées et leur impartialité (involontaire ?) peut parfois (souvent) être évoquée. Mais nous sommes en 2021 et il me semble que la vidéo, sans refléter tous les ingrédients d'une rencontre, est là, non pour disqualifier les décisions arbitrales, mais pour les affiner et rendre justice devant l'injustice.  Des injustices, visualisées, sont très rarement effacées, j'ai en mémoire le carton rouge de Vairelles quand Dixon d'Arsenal avait simulé une agression, quel scandale ! Et à l'inverse des "attentats" sont minimisés. Et que dire des simulations ! Di Maria contre le bayern, avait un genou explosé, perdu qu'il était pour le football ... mais il s'est miraculeusement rétabli après s'être allongé sur le terrain pendant 5 minutes .... La commission de discipline devrait agir comme un modérateur ou un amplificateur selon les circonstances en s'appuyant sur la technique et la jurisprudence. Cela parait évident mais on peut en douter quand on observe les contestations de tous bords.
    • Ça me fait doucement rire aussi, de toute façon les décisions arbitrales ne sont pas cohérentes et ce n'est pas juste du favoritisme des arbitres. Faut voir comment galtier parle à delerue samedi après avoie pris un jaune. Haise lui a dit malhonnête il a pris rouge direct. C est à l'appréciation des arbitres...