Les anecdotes de FDL, supporter du RC Lens au 13 « grand chelem »

Les supporters du RC Lens sont nombreux à s’investir sans réserve pour soutenir le club partout en France, du moins quand cela était possible. C’est notamment le cas de Fred de Liévin, dit FDL, un membre des Tigers, qui compte pas moins de 391 déplacements à son actif.


Il a même fait 13 grand chelem, entendez par là que lors de 13 saisons, il n’a manqué aucun match du RC Lens, à domicile comme à l’extérieur. Des déplacements qu’il apprécie tout particulièrement, au cours desquels il a vécu de nombreuses anecdotes, lui qui ne rechigne pas au stop pour soutenir son équipe. Dans un témoignage pour So Foot, il raconte notamment :

« Niveau anecdotes, j’en ai forcément des centaines. Parfois, tu peux partir de Lens et être pris directement ou ensuite passer 10 heures dans une station à poireauter, à attendre la chance. Quand je suis allé à Porto, le groupe des Super Dragons nous a hébergés dans leur local pendant 2 jours avant le match. Les ultras de Porto sont chauds quand même. Ils nous ont accueillis avec un pote, mais nous ont dit direct : « S’il y a un truc qui est volé dans le local, on défonce les Lensois. » Mais on n’allait rien voler, on était à 2. (Rires.) Au retour à Lens, on a fait apéro avec eux. Une autre fois, j’ai eu un flingue sur la tête lorsqu’on est descendu à La Corogne. Mon pote délirait un peu sur la tête du chauffeur et il m’a braqué. Bon, j’me suis quand même dit qu’il n’allait pas nous buter dans sa voiture. Il nous a fait descendre rapidement. » Une seule fois, le stop a échoué, lorsqu’il a fallu accompagner le RC Lens sur le terrain de l’Atletico Madrid en 2000. « On est restés bloqués avec un pote au péage à Barcelone », raconte celui qui au fil des années et des voyages s’est créés des contacts dans toute la France et au-delà grâce aux compétitions européennes.

Un besoin identifié en défense par les supporters du RC Lens
L'ex milieu du RC Lens S. Diarra au centre d'un litige entre 2 de ses anciens clubs

Il n'y a pas encore de commentaires