Lors de RC Lens-Gazélec Ajaccio (5-0, 11e journée de Ligue 2), Philippe Montanier a modifié son schéma offensif. Le coach artésien avait titularisé un trio offensif composé de Grejohn Kyei, Thierry Ambrose et Yannick Gomis.

Une solution très performante avec notamment 5 réalisations à la clé dont un doublé pour Yannick Gomis et un jeu artésien séduisant. Interrogé sur cette nouvelle stratégie en attaque, le technicien Sang et Or explique sa démarche : « Toute la semaine, nous avons préparé cela. Yannick m’a confirmé que cela ne le gênait pas de jouer sur un côté. Avec 3 attaquants, ils peuvent permuter. On l’a senti à l’aise à Auxerre (1-2, 10e journée de Ligue 2) dans cette formule où il offre le but vainqueur à Grejohn Kyei. On a un gros avantage, car à chaque fin de match, on se dit qu’il y a des choses à corriger. Plein de détails. Nous sommes conscients de nos points à améliorer et, je crois, que cette exigence envers nous-même nous permet de tout remettre en cause dès le match suivant. »

Propos recueillis par Mickaël Nys