En 2008, le RC Lens perdait une finale de Coupe de la Ligue très controversée face au Paris-Saint-Germain. Une défaite 2-1 marquée notamment par la « banderole anti-chtis » des supporters parisiens.

Une polémique qui a fait oublier le penalty sifflé dans les arrêts de jeu par Laurent Duhamel contre Vitorino Hilton pour une prétendue faute dans la surface sur Peguy Luyindula. Bernard Mendy en avait profité pour donner la victoire au PSG. « Un peu sévère? Vous plaisantez ou quoi ? Si ce n’est pas Lens, ce n’est jamais sifflé. C’est impossible de siffler un truc pareil, surtout quand t’es dans les arrêts de jeu avant une prolongation.  Je lui ai dit à la fin du match: «Vous êtes nul, c’est une décision inadmissible », raconte Gervais Martel, alors président du RC Lens, sur RMC, dans l’émission Rothen régale. Jérôme Rothen avait participé au match côté parisien. Quant à la banderole, Gervais Martel estime toujours qu’elle a pesé sur la fin de saison, qui s’est terminée par une relégation : « On a 2 ou 3 matches de retard et tout le monde ne parle que de ça… »