Vers un appel à projets d’expérimentation auprès des clubs pour les fumigènes

Les députés Sacha Houlié et Marie-George Buffet ont remis le 20 mai dernier devant l’assemblée nationale un rapport dans le cadre d’une mission parlementaire sur le supporterisme. Celui ci plaide notamment en faveur d’une réduction des interdictions de stade, la fin des sanctions collectives mais aussi des expérimentations sur l’usage encadré des fumigènes.


L’utilisation de fumigènes en France est pour l’heure interdite mais elle est chère aux ultras. Elle est réprimandée par la commission de discipline avec des amendes.  Le 14 décembre dernier, la LFP et les autorités avaient toutefois déjà donné un accord aux supporters d’Angers pour allumer 40 fumigènes dans des conditions de sécurité strictes afin de fêter le centenaire du SCO. Aujourd’hui, selon L’Equipe, c’est un appel à projets qui va être lancé en direction des clubs qui voudraient réaliser d’autres expérimentations dans ce domaine. Toutefois, il faudra sans doute se montrer patient pour une légalisation d’un usage encadré des fumigènes car cela nécessiterait une modification de la loi. Le sujet reste délicat, l’usage des engins pyrotechniques ayant des détracteurs, notamment dans les hautes instances du football, le président de la FFF Noël Le Graët s’étant posé comme un grand opposant à leur usage en décembre dernier.

Mon RC Lens 2020-2021 : des pistes qui sortent de l'ombre
Sikora : « Etre champion de France en 98 avec le RC Lens, c’était un truc de fou »