Amiens et Lyon iront devant le conseil d’Etat pour contester les décisions de la LFP

Vendredi soir, la LFP s’est dite « satisfaite » dans un communiqué d’un rejet des recours du tribunal administratif de Paris des recours d’Amiens, Toulouse et Lyon suite aux décisions prises le 30 avril dernier avec l’arrêt du championnat et les relégations des 2 premiers clubs cités.


Comme l’expliquait le communiqué, le tribunal administratif de Paris ne s’est pas déclaré compétent, orientant vers le conseil d’Etat, dernier ressort et seul compétent. Mais rien n’empêche désormais les clubs de se tourner donc vers le conseil d’état. C’est ce que feront Amiens et Lyon dès lundi selon L’Equipe. Dans un communiqué, Amiens se dit « plus que jamais déterminé à faire valoir ses droits et obtenir son maintien en Ligue 1 sur le terrain judiciaire au regard des circonstances injustes de sa relégation. » Quand à l’OL, qui se dit surpris que la LFP « se réjouisse » de la position du tribunal administratif alors que celui-ci « ne s’est en aucun cas prononcé sur le bien-fondé de sa demande. Cela ne change donc en aucun cas la nature et le fondement des recours introduits par l’Olympique lyonnais ». Du côté lyonnais, on désapprouve l’arrêt du championnat.

Gervais Martel et le souvenir de la montée sur tapis vert de 1991
[Vidéo] Quand S. Fortes évoque l'amour de S. Banza et C. Boli pour le RC Lens