Ce mardi, après la polémique sur les chants homophobes lors du derby face au VAFC, le RC Lens et les représentants des supporters lensois ont invité le collectif Rouge Direct à assister à une rencontre à Bollaert pour montrer l’ambiance conviviale en tribunes. Le collectif a donné sa réponse ce mercredi.

« Rouge Direct » a accepté cette invitation dans une logique « d’une constante volonté de dialogue ». « Nous les remercions pour cette réaction qui témoigne d’une prise de conscience provoquée par un risque de sanction. Nous réaffirmons donc l’utilité et la nécessité de la répression des actes homophobes dans les stades de football pour provoquer une prise de conscience et de responsabilité, face à ces agissements délictuels », indique le communiqué du collectif.

« Rouge Direct » précise également que « ces chants homophobes dans les stades ne concernent pas que le club du RC Lens. Ce fléau est généralisé dans le football par l’absence d’action concrète et de sanctions pour le faire reculer. ». Dans son communiqué publié sur les réseaux sociaux, Rouge Direct en profite pour partager d’anciens chants homophobes datant d’il y a plusieurs années à Lille, Lyon ou encore à Marseille.

https://www.facebook.com/RougeDirect/posts/2232072367044327?__xts__[0]=68.ARDNV5TWSFvfDFnNF0JopCmV8WsMig91fL66ygTjfQYEBIbOyHzQmD8UfAQrffWj3cLQABMnJ3AsPOYJKa0vyINFLIeQDLzvxKgBWA1ioShkSrJQUiyYr-856b_f6MWirjonf-lcMMz-rjXK-Qf4X3RG8KMjoKoUvjinD5sO7XZ77xGIY8o0MU___rSaycVdRIiMQhKTRW7XGuVRl3gz6vC3Vi9nWFu7jeUK088V5uQ5xpKhLnPIjABMNlytzUDBCxB5t5xU3-5BQR3QoL4vXjRL1yGUvQmWQRuHOtG7qz7gEQh7biGs9C3H0D_LGfCHhzeumsG8TqZ3VnzTEXB7tfj_pLFH&__tn__=-R