Le nouveau président de la LFP, Vincent Labrune, avait évoqué l’idée d’un retour à une Ligue 1 à 18 clubs. Depuis cette déclaration, de nombreux observateurs ont donné leur avis comme ce fut le cas de l’ancien président du RC Lens, Gervais Martel.
Alors que le RC Lens s’est dit « ouvert d’esprit » par l’intermédiaire d’Arnaud Pouille, l’ex-dirigeant Sang et Or n’a pas envie de voir une élite resserrée : « Je suis contre car c’est un sujet qui revient tous les 5, 10, 15, 20 ans. C’est un sujet qui permettrait de faire gagner plus d’argent à nos clubs car il y aurait 2 équipes de moins. Cela fait environ 20, 25 millions par club que je divise par les 18 qui restent, cela fait 2 à 3 millions de gagné. Je me pose beaucoup de questions. Il faudra qu’on m’explique pourquoi en jouant à 18 cela pourrait améliorer notre niveau de football. Je pense aussi aux clubs de Ligue 2, aux municipalités qui ont fait l’effort pour construire des clubs performants. Si on revient à 18, il faudra faire une descente, 3 barrages ? Cela devient une Ligue fermée. Il n’y a qu’en France qu’on essaye d’inventer des choses qui n’existent nulle part. Hormis l’Allemagne, en Espagne, en Italie, en Espagne, ça joue à 20 et ça se passe très bien. »
(Source : La Chaîne l’Equipe)