[ITW] Franck Haise : « On doit être plus vigilants mais j’assume nos principes de jeu »

Le RC Lens reste sur une défaite 4-0 à Lille et un nul 4-4 à domicile contre Reims, avant de se déplacer dimanche à Dijon (11e journée de Ligue 1, 15h, à suivre en direct sur Lensois.com et diffusé en intégralité sur Téléfoot) pour débuter une série de 3 matches en 7 jours. L’entraîneur lensois Franck Haise fait le point, avec l’espoir de retrouver une plus grande solidité défensive, mais sans déroger à ses principes.


Lensois.com : Franck Haise, pour la première fois depuis un long moment, vous devriez disposer d’un groupe quasiment complet à Dijon ?
C’est une bonne chose, je préfère avoir ce genre de problèmes pour composer mon équipe. On aura besoin de plus de monde qu’habituellement avec la série de 3 matches qui s’annonce. On ne la gèrera pas à 11 et je suis plutôt satisfait de retrouver tout ce monde. La semaine dernière, nous avons fait un bon match amical contre Anderlect (victoire 3-1). C’était déjà rassurant, on a pu faire jouer ceux qui étaient suspendus contre Reims (ndlr : Gradit, Cahuzac, Michelin) et des joueurs qui manquaient de temps de jeu comme Seko Fofana.

Vous allez jouer 3 matches en 7 jours à Dijon puis à domicile contre Nantes et Angers. Cette semaine ne peut-elle pas vous permettre de franchir un cap ? Avez-vous l’impression que l’on vous craint déjà plus qu’en début de saison ?
Je ne sais pas ce que pensent les équipes en face. Ce qui est sûr c’est que nous avons obtenu des résultats globalement positifs mais surtout des contenus d’un bon niveau, en dehors de Lille (4-0, 7e journée de Ligue 1), et avec plus d’occasions que l’adversaire. Même si nous sommes promus, les staffs adverses analysent ce que nous faisons mais notre statut n’a pas changé. On gardera notre ligne de conduite. On doit rester ambitieux dans le jeu mais garder l’humilité d’un promu et d’un club comme le notre.

« Je ne parle jamais d’objectif de points »

Avez-vous fixé un objectif de points pour les semaines à venir, d’ici la trêve hivernale ?
Je ne parle jamais d’objectif de points mais d’objectifs de maîtrise, de contenu, d’état d’esprit. Je ne parle jamais d’objectif de points comme je ne dis jamais avant un match qu’il faut le gagner parce qu’on démarre la saison pour essayer de gagner tous les matches, en tout cas s’en donner les moyens. Je suis sur des objectifs de maîtrise, de performance, d’unité, de cohésion, de vie de groupe et d’engagement, mais pas de points.

Vous restez sur 8 buts encaissés en 2 matches. Y avez-vous porté une attention particulière et avez-vous pu payer parfois, comme à Lille, une trop grande ambition dans le jeu ?
Prendre 8 buts en 2 matches n’est jamais anecdotique même si depuis le début de saison on a concédé peu d’occasions. Cela veut dire qu’il y a eu des erreurs notamment individuelles et parfois plusieurs sur une même occasion, qu’il y a eu des manques de concentration ou des équilibres imparfaits. On continue de travailler dessus individuellement et collectivement à travers la vidéo, les entraînements et on l’a fait contre Anderlecht. On ne va pas changer nos principes d’avoir un jeu porté vers l’avant, de défendre en avançant mais en effet on doit mieux gérer ces moments d’équilibre sur lesquels on peut perdre le ballon. On doit agir de façon proactive. On a vu contre Lille et Reims que face à de très bons attaquants, comme il y en aura à Dijon, on est vite punis. Je préfère que l’on reste ambitieux. Si l’ambition c’est de jouer vers l’avant, de défendre très haut et avoir des situations de 1 contre 1 sur notre ligne défensive, je l’assume. Cela n’empêche pas que l’on doit être plus vigilants, mais j’assume ces principes.

Propos recueillis par Christophe Schaad

« Tout le monde va bien », rassure F. Haise après l'épidémie de Covid-19 au RC Lens
[ITW] Corentin Jean : « Une semaine importante à ne pas rater »

  • Orléans joue où en nationale,et bien des choses ont changé depuis ce temps. Des nouveaux sont arrivés, pour l instant la mayonnaise prend bien, et le coach réussi se qu'il entreprend. Trois matches sont à venir et la,  il faut prendre des points.C est vrai que mr haise était une inconnue au mois de mars, mais maintenant on sait .La philosophie du coach est indéniable pour l'instant il fait plaisir au suportaires lensois et on a confiance, on le voit sur le forum et dans les chaumières lensoise .On y croit ,allez lens
      • Bonaparte : "et que çà change des discours lénifiants de son prédécesseur " JJC (pseudo inconnu au bataillon) : "Çà n'a plus rien à voir avec le jeu de possession stérile et lénifiant des saisons précédentes.". Ca doit être triste d'être à ses côtés... Averell, de mémoire, le Bonaparte ou ses multi-comptes, supportaient à mort Kombouaré. C'est vrai qu'au niveau de la philosophie de jeu, Kombouaré et Haise, c'est tout pareil lol Pour parler enfin foot, plutôt que de régler des comptes avec le passé comme certains séniles (...), le jeu est sympa à voir. Mais j'espère ne pas assister à une Bielsa : 6 mois où on en demande trop aux joueurs, on tire sur leur jauge d'énergie, et arrivé fin janvier, chute colossale jusqu'à la fin du championnat. Ça, c'est Bielsa. On verra ce qu'arrivent à faire Haise et son staff.
    • Que oui, un vrai plaisir ces discours et cette philosophie de jeu ; merci F.Haise pour ce que vous faites et ce que vous nous donnez à nous simples supporters !.. et que çà change des discours lénifiants de son prédécesseur qui nous annonçait que Béziers ou Orléans étaient des terreurs qu'il fallait craindre !!!!!
      • C est vrai qu avec Haise au diapason, on avait dominé largement Orléans avec 7 tirs et 3 cadrés et 5 tirs et 3 cadrés pour Orléans avec la plus grosse occasion du match et un pénalty plus que généreux pour notre équipe!!! Il ne faut jamais prendre aucune équipe de haut et craindre tout le monde !!!!