Jean-Pierre Papin : « A Lens, je pense que j’aurais pu m’en sortir seul »

Le nom de Jean-Pierre Papin restera gravé du côté du RC Lens avec la débacle de la saison 2007-2008 qui verra le Racing descendre en Ligue 2. Ayant pris rapidement la succession de Guy Roux, le technicien sera vite épaulé par Daniel Leclercq.


Toutefois, la relation du binôme n’était pas au beau fixe et le Racing n’a pas pu sauver sa place dans l’élite. Interrogé sur cette expérience douloureuse dans les colonnes du Parisien, Jean-Pierre Papin estime qu’il n’a pas eu les pleins pouvoirs chez les Sang et Or :

« On m’avait imposé un binôme (avec Daniel Leclercq) et ça s’était mal passé. Je pense que j’aurais pu m’en sortir seul mais c’était une décision des dirigeants et je l’ai accepté. Un an après, à Châteauroux, j’étais seul aux commandes et ça s’est bien passé. On a sauvé le club de la relégation en 6 mois. Je suis ensuite parti car le président n’était pas sûr de rester […] Je connaissais ce milieu mais pas de cette manière. Il ne faut pas sortir du cercle et j’en suis sorti. Aujourd’hui, quand un coach se faire virer, il repart ailleurs car les présidents et entraîneurs pros se côtoient. Si tu ne fais pas partie de ce cercle, cela devient très compliqué de trouver un poste »

Victime d’une rupture du tendon d’Achille, Cheick Traoré opéré avec succès
Quid de l'intérêt de Galatasaray pour Jean-Ricner Bellegarde