Il y a 18 ans jour pour jour, le 29 octobre 2002, le RC Lens obtenait l’une de ses plus grandes victoires sur la scène européenne : il faisait alors tomber l’AC Milan, futur champion d’Europe, à Bollaert en Ligue des Champions.
Le RC Lens encaisse pourtant un but à la 31’ signé Andreï Shevchenko, mais il se reprend vite. A la 41’, le duo John UtakaDaniel Moreira fait mal à la très expérimentée défense milanaise. Le premier sert le second pour une tête qui trombe Christian Abbiati. En seconde période, John Utaka, hargneux et aidé par Charles-Edouard Coridon, met la pression sur Thomas Helveg pour offrir une victoire 2-1 au Racing (49’). Le RC Lens échouera finalement de peu pour passer la phase de poule, après un dernier nul 3-3 sur le terrain du Bayern Munich lors de la journée, terminant tout de même 3e de la « poule de la mort », derrière l’AC Milan et La Corogne mais devant le club allemand. Une 3e place synonyme de reversement en Coupe de l’UEFA.
Les compositions :
RC Lens : Warmuz (cap.) – Coulibaly, Song, Bak, Rool – Se. Keita, Bouba Diop (Coly, 57’) – Coridon, Sibierski (Diagne-Faye, 87’), Utaka – Moreira (Thomert, 90’).
AC Milan : Abbiati – Helveg, Costacurta, Laursen, Maldini (cap.) (Kaladze, 65’) – Dalla Bona, Pirlo, Ambrosini, Serginho (Seedorf, 65’) – Tomasson, Shevchenko (Borriello, 46’).